En ce momentNouveau SudinfoCrise énergétiqueCharleroi - Standard Accueil

Elle est aujourd’hui plus forte que jamais. Sûre d’elle. Car son adolescence difficile lui a appris à se battre, et surtout à se tourner vers son prochain. Aujourd’hui, Lolita Maria, travaille en tant qu’éducatrice spécialisée dans l’aide à la jeunesse, dans un internat pour enfants en difficulté familiale. Sensibilisée par son petit frère atteint d’autisme, elle se passionne dans l’entraide, et en a fait aujourd’hui son métier.

C’est également via les concours de beauté que Lolita a trouvé sa voie. Dès 2018, elle obtient une place de dauphine à Miss Brabant wallon, avant d’échouer aux qualifications de Miss Belgique 2019. Elle compte aujourd’hui prendre sa revanche : « je suis candidate aux sélections provinciales, et la finale a lieu en septembre prochain. Si je gagne, on doit passer par des sélections pour participer à Miss Belgique mais la plupart du temps, la gagnante est automatiquement qualifiée », explique-t-elle.

Passer des messages

L’objectif de Lolita est clair : la jeune Stéphanoise compte sur ce genre de concours pour délivrer des messages importants : « Je voudrais déjà dire qu’il faut s’accepter comme on est. Chaque femme est belle, avec ses défauts. Ces défauts peuvent devenir un charme. Et même s’il y a une progression dans cette pensée-là, les réseaux sociaux continuent de véhiculer des photos qui ne sont pas la vérité », poursuit-elle.

De par son passé douloureux, elle parvient à se relever. Et à prendre l’habitude des concours de beauté. Elle participe à trois reprises à des shows à l’international : une fois en Corée du Sud en 2017, puis en Malaisie et en Roumanie en 2018. « J’ai des origines belges et algériennes. J’ai la chance de pouvoir participer à des concours internationaux en représentant l’un des deux pays ».

En plein préparatifs de son prochain concours, elle attend les prochaines épreuves. Notamment celle du jury, devant lequel elle devra prouver qu’elle a sa place. S’en suit le vote du public, pour déterminer la prochaine miss Brabant wallon 2023. Il est d’ailleurs possible de voter pour Lolita en envoyant MBW5 au 6665. La finale aura lieu au mois de septembre. Et elle pourra compter sur le soutien inconditionnel de sa grand-mère : « Elle vit à travers moi. Elle aurait aimé faire ce genre de concours dans sa jeunesse, mais ce n’était pas possible. Je suis très proche de ma maman et de ma grand-mère ».

Et puis, pourquoi enfin représenter la Wallonie au concours de Miss Belgique. « Il y a plus de candidates flamandes que wallonnes. On est moins considérée, mais il y a autant de potentiel ! ». Quand on sait que six des huit dernières gagnantes sont originaires de Flandre, le défi est encore plus grand !

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

**** *** ************* **** ***** *** ******* ***** ********* *** *** *********** ********* *** * ****** ** ** ******* ** ******* ** ** ******* **** *** ********* ************** ****** ****** ********* ** **** **************** ************* **** ******** ** ** ********* **** ** ******** **** ******* ** *********** ********** ************* *** *** ***** ****** ******* ************ **** ** ********* **** ************* ** ** * **** ************* *** ********

******* ********** *** *** ******** ** ******* *** ****** * ******* ** ***** **** ***** **** ******* *** ***** ** ******** ** **** ******* ******* ***** ************ *** ************** ** **** ******** ***** **** ****** ************* ******* ** *************** ********** **** ********* *** *********** ************* ** ** ****** * **** ** ********* ********* ** ** ****** ** **** ****** *** *** *********** **** ********** ** **** ******** **** ** ******* ** ****** ** ******** *** *************** ******************* ****************

****** *** ********

************ ** ****** *** ************ ** ***** ************ ****** *** ** ***** ** ******** **** ********* *** ******** ***************** ********** ******** ****** **** ******* **** ************ ***** ** **** ****** ***** *** ****** **** *** ********* *** ******** ******* ******* ** ******* ** ***** ****** * * *** *********** **** ***** ************ *** ******** ******* ********** ** ********** *** ****** *** ** **** *** ** ***************** **************

** *** *** ****** *********** **** ******** ** ** ******** ** ** ******* ************ *** ******** ** ******** **** ********* ** ***** ******** ** *** ***** ** ************************ *** **** ** ****** ** *** ** ***** **** ** ******** ** ** ******** ** ***** ************** *** ******** ****** ** ************* ****** ** ****** ** ******* ********** ** *** ******** ************** ** ************* ****** *** **** *************

** ***** ************ ** *** ******** ********* **** ****** *** ********** ********** ********* ***** ** ***** ****** ****** **** ***** ******* ********* * ** ****** ****** **** ** **** ** ******* **** *********** ** ********* **** ******* ****** ***** ** *** ************ ******** ** ***** **** ****** ** ******** **** ** ***** ** ****** **** **** ** **** ** ********** ** **** ****** ******* *** ** ******* ************** ** ** ****************** ************ *** ** ******* **** **** ****** ***** ***** ** ***** ** ******** **** ** ********* **** ** ********** *** ********* ** **** ***** ****** ** ** ***** ** ** ** ********************

** ***** ******** ***** ************ ** ******** ** ******** ** **** ********* ********** * * **** ** ********** ********* *** ********** ** *** ***** ************* **** ** * * ****** ** ************************* ***** ** **** *** *** *** **** ********** ********* **** *********** ** ******** ** ***** *** ****** **** ************

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles