En ce momentNouveau SudinfoCrise énergétiqueLigue des Champions Accueil

Les habituels coureurs ou promeneurs autour du lac de Louvain-la-Neuve ont pu observer un phénomène étrange ces derniers jours. Une mystérieuse couche rosâtre due à la présence d’algues recouvre une grande partie de l’étendue d’eau. Mais aucune crainte à avoir : la plante n’est absolument pas toxique.

Il s’agirait plutôt d’une algue exotique, fortement présente dans les pays les plus au sud de la planète, comme l’Afrique du sud ou l’Australie. La « Dunaliella salina », ce serait son nom scientifique, est donc une micro-algue verte halophile, c’est-à-dire qu’elle tolère parfaitement bien le sel : jusqu’à 35 % de sel dans des eaux chaudes et très exposées à la lumière. C’est pour se protéger contre cette lumière très intense qu’elle produit des concentrations importantes en bêtacarotène, qui lui donne cette couleur rosâtre. Depuis plusieurs années, elle trouve sa place dans quelques points d’eau en Belgique, sans que la raison de sa présence ne soit clairement expliquée.

Aucun danger

Elle ne présente donc aucun danger ni pour l’homme, ni pour la faune et la flore, mais son caractère invasif pourrait à moyen terme bouleverser l’écosystème du lac. En effet, lorsque les chaleurs seront terminées, il risque de prendre le dessus sur les espèces présentes, et de se propager à d’autres endroits. La seule solution serait de l’enlever à la main, mais cela prendra non seulement du temps, et de la main-d’œuvre. L’UCLouvain et d’autres organismes indépendants ont déjà été appelés pour s’organiser au moment venu.

La plante a besoin de conditions météorologiques spécifiques pour se développer, et étant donné les chaleurs et la sécheresse environnante, elle semble avoir trouvé dans le lac de Louvain-la-Neuve le lieu idéal pour se répandre. Une fois que ces conditions ne sont plus optimales, sa progression ralentit. Si elle peut bouleverser la biodiversité, elle serait également bénéfique : l’algue recouvre une grande partie de l’eau du lac, qui ne peut être évaporé. Ce qui fait que le lac garde sa profondeur et une température agréable pour les plantes indigènes et les poissons.

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

*** ********* ******** ** ********** ****** ** *** ** **************** *** ** ******** ** *********** ******** *** ******** ****** *** ************ ****** ******** *** ** ** ********* ********** ******** *** ****** ****** ** ************ ******** **** ****** ******* ** ************ ** ****** ******* ********** *** ********

** *********** ******* ******* ***** ********* ********* ********* **** *** **** *** **** ** *** ** ** ********* ***** *********** ** *** ** ************** ** ****************** *************** ** ****** *** *** ************* *** **** *** *********** ***** ********** *************** ********* ******* ************ **** ** ********** ********** ********* ** *** **** *** **** ******* ** ***** ********* ** ** ********* ******* **** ** ********* ****** ***** ******** ***** ******* ********* ******* *** ************** *********** ** *************** *** *** ***** ***** ******* ********* ****** ********* ******** **** ****** ** ***** **** ******** ****** ******* ** ********* **** *** ** ****** ** ** ********* ** **** ********** ***********

***** ******

**** ** ********* **** ***** ****** ** **** ********** ** **** ** ***** ** ** ****** **** *** ********** ******* ******** ** ***** ***** *********** **************** ** **** ** ****** ******* *** ******** ****** *********** ** ****** ** ******* ** ****** *** *** ******** *********** ** ** ** ******** ** ********** ********* ** ***** ******** ****** ** *********** ** ** ***** **** **** ******* *** ********* ** ****** ** ** ** **************** ************* ** ********** ********** ************* *** ****** ***** ******** **** ************* ** ****** *****

** ****** * ****** ** ********** ***************** ************ **** ** ************ ** ****** ****** *** ******** ** ** *********** ************* **** ****** ***** ******* **** ** *** ** **************** ** **** ****** **** ** ********** *** **** *** *** ********** ** **** **** ********** ** *********** ********* ** **** **** *********** ** ************** **** ****** ********** ****************** ********* ******** *** ****** ****** ** ******* ** **** *** ** **** ***** ********** ** *** **** *** ** *** ***** ** ********** ** *** ************ ********* **** *** ******* ********** ** *** *********

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles