En ce momentNouveau SudinfoCharleroi - StandardCrise énergétique Accueil

On l’avait quitté le mardi 5 juillet dernier, à l’issue de la deuxième séance d’entraînement dispensée par Ronny Deila à l’occasion du stage estival programmé à Garderen, aux Pays-Bas. Ce matin-là, Moussa Sissako avait effectué ses toutes dernières foulées avec l’équipe première du Standard. Alors que le technicien norvégien avait organisé une opposition à onze contre onze, le jeune défenseur malien était resté en marge du groupe, en compagnie de Mathieu Cafaro, se contentant d’enchaîner, le long du terrain annexe, occupé aussi par les jeunes gardiens Mathieu Epolo et Tom Poitoux, quelques exercices de course.

La scène n’était pas passée inaperçue, tant elle avait fait naître des interrogations. Auxquelles Ronny Deila allait répondre le jour-même, dans le courant de l’après-midi, en décidant de renvoyer illico presto les deux joueurs à Liège. Cafaro parce qu’il le jugeait peu épanoui et trop peu impliqué, ce que l’intéressé a du reste admis depuis en confiant avoir souffert du mal du pays, Sissako parce qu’il n’entrait pas dans ses plans et que Noë Dussenne, Kostas Laifis, Nathan Ngoy et Lucas Noubi, sans même parler de Merveille Bokadi, passaient avant lui pour revendiquer une place dans un axe central défensif où les solutions ne manquaient pas.

Depuis, un mois déjà s’est écoulé. Si Mathieu Cafaro a trouvé refuge à Saint-Etienne, redescendu en Ligue 2 française, sur base d’un prêt courant jusqu’en fin de saison, Moussa Sissako est quant à lui toujours à pied d’œuvre à Liège, où son quotidien est rythmé par le programme du deuxième groupe professionnel dirigé par Joseph Laumann, les U23, avec lequel il s’entraîne chaque jour et avec lequel il vient de participer à… un stage organisé aux Pays-Bas. Ce qui permet au club principautaire, contractuellement tenu de continuer à lui fournir un encadrement professionnel, de remplir ses obligations, et à l’international malien de conserver le rythme avant d’éventuellement trouver un nouveau port d’attache.

Pas pour les U23

C’est qu’a priori, il n’entre pas dans les intentions du Standard d’aligner Moussa Sissako avec son équipe U23, même si, techniquement, le club liégeois pourrait le faire, puisque le défenseur parisien n’est âgé que de 21 ans et que ses dix-neuf matches de championnat disputés la saison dernière avec l’équipe première n’entrent pas en ligne de compte. Mais si le vécu de Sissako ferait sans conteste du bien à l’équipe très jeune et inexpérimentée qui débutera, le samedi 13 août, son championnat de Challenger Pro League à Roulers face au FC Bruges, le Standard ne devrait pas céder à la tentation, soucieux de ne pas bloquer des éléments dont il entend parfaire la post-formation.

Mieux encore, les récentes négociations menées avec le défenseur central norvégien Stefan Strandberg, même si elles n’ont pas abouti, ont envoyé à Moussa Sissako un message très clair : le Standard ne compte plus sur lui et l’invite, s‘il veut encore jouer, à quitter les bords de Meuse. Ce qu’il aurait pu faire lorsque le club anglais de Sunderland, en Championship, s’est intéressé à lui, sans que le transfert ne puisse se réaliser. Aujourd’hui, le jeune Malien, sous contrat à Sclessin jusqu’en juin 2024, attend que d’autres portes s’ouvrent mais les candidats acquéreurs ne semblent pas se bousculer au portillon.

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

** ********* ******* ** ***** * ******* ******** ** ********* ** ** ********* ******* ***************** ********** *** ***** ***** ** ************ ** ***** ******* ********** ** ********* *** ********* ** ********** ****** ******* ***** ********* *** ****** ********** ******** **** *********** ********* ** ********* ***** *** ** ********** ********** ***** ********* *** ********** ** **** ****** ***** ** ***** ********** ****** ****** ****** ** ***** ** ******* ** ********* ** ******* ******* ** ********** *************** ** **** ** ******* ******* ******* ***** *** *** ****** ******** ******* ***** ** *** ******** ******** ********* ** *******

** ****** ********** *** ******* *********** **** **** ***** **** ******* *** *************** ********** ***** ***** ****** ********* ** *********** **** ** ******* ** **************** ** ********* ** ******** ****** ****** *** **** ******* ** ******* ****** ***** ******* ** ******* *** ******** ** **** *** ********** ** *** *************** * ** ***** ***** ****** ** ******** ***** ******** ** *** ** ***** ******* ***** ******* *********** *** **** *** ***** ** *** **** ********* ****** ******* ****** **** ** ***** ****** **** ***** ****** ** ********* ******* ********* ***** *** **** *********** *** ***** **** ** *** ******* ********* *** *** ********* ** ********** ****

******* ** **** ****** ******* ********* ** ******* ****** * ******* ****** ** ************** ********** ** ***** * *********** *** **** ****** ***** ******* ********** *** ** ******* ****** ******* *** ***** ** *** ******** ** **** ********** ** ******* *** *** ********* *** ******* *** ** ********* ** ********* ****** ************* ******* *** ****** ******** *** **** **** ****** ** ************* ****** **** ** **** ****** ** ***** ** ********** ***** ** ***** ********* *** ********* ** *** ****** ** **** *************** ***************** **** ** ********* ** *** ******* ** *********** ************** ** ******* *** ************ ** ** ***************** ****** ** ********* ** ****** ***** ******************* ******* ** ******* **** ************

*** **** *** ***

******* ****** ******* ** ********* *** **** *** ********** ** ******** *********** ****** ******* **** *** ******* **** ***** *** ************** ** **** ********* ******** ** ****** ******* ** ********** ******** ******* ***** *** ** ** *** ** *** *** ******** ******* ** *********** ********* ** ****** ********* **** *********** ********* *********** *** ** ***** ** ******* **** ** ** ***** ** ******* ****** **** ******** ** **** ** *********** ***** ***** ** **************** *** ********** ** ****** ** ****** *** *********** ** ********** *** ****** ** ******* **** ** ** ******* ** ******** ** ******* *** ****** ** ** ********** ******** ** ** *** ******* *** ********** **** ** ****** ******** ** ***************

***** ******* *** ********* ************* ******* **** ** ********** ******* ********** ****** *********** ***** ** ***** ******* *** ******* *** ******* ** ****** ******* ** ******* ***** ************ ** ******** ** ****** **** *** *** ** *********** ****** **** ****** ****** ** ******* *** ***** ** ****** ** ******* ****** ** ***** ******* ** **** ******* ** *********** ** ************* ******* *********** ** **** **** *** ** ********* ** ****** ** ********** ************** ** ***** ******* **** ******* ** ******** ********** **** ***** ****** *** ********** ****** *********** **** *** ********* *********** ** ******** *** ** ********* ** **********

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles