En ce momentNouveau SudinfoCharleroi - StandardCrise énergétique Accueil

Une bronchite, une lourde chute à Liège-Bastogne-Liège, une période de repos frustrante, une non-sélection au Tour de France et le Covid n’ont pas entamé le moral de Julian Alaphilippe. Ni ses ambitions d’ailleurs. À 30 ans, le champion du monde rêve d’un troisième maillot arc-en-ciel consécutif. Mais avant cela, il veut « retrouver de bonnes sensations ». Première étape, le Tour de Louvain-Mémorial Jef Scherens ce dimanche, avant de participer au Tour de l’Ain (9-11/08) puis de s’envoler pour la Vuelta (dès le 19 août), où il se mettra à la planche pour un certain Remco Evenepoel.

Julian, vous avez effectué un bref retour victorieux au Tour de Wallonie, puis le Covid vous est tombé dessus. Comment allez-vous maintenant et où en êtes-vous physiquement ?

Je suis très content de retrouver la compétition, spécialement là-bas à Louvain, où j’ai beaucoup de souvenirs. Honnêtement, je ne sais pas trop comment je me sens physiquement car j’ai eu quelques jours compliqués après le Tour de Wallonie. Donc, je suis un peu dans l’inconnue. J’ai fait presque une semaine sans le moindre entraînement. Je viens de reprendre, mais il y a toujours un peu de fatigue. C’est spécial mais, bien sûr, j’ai grandement envie de courir dimanche et sur le Tour de l’Ain. Ces deux courses vont me permettre d’emmagasiner du rythme et de produire des efforts importants avant d’aller à la Vuelta. Je ne songe pas à un résultat ou une performance en particulier, mais juste à me faire plaisir et voir comment je me sens après le Covid.

Le mental suit-il malgré toutes les mésaventures de ces derniers mois ?

Oui, j’ai le moral, j’ai la patate. En fait, au Tour de Wallonie, j’avais l’impression que tout revenait un peu dans l’ordre, j’étais super-content d’avoir pu gagner la première étape. Malheureusement, dès le lendemain, j’étais complètement à l’arrêt, j’avais des mauvaises sensations avec le Covid. C’est la raison pour laquelle j’ai dû quitter la course. Maintenant, les symptômes sont partis mais je sens que ce n’est pas encore génial lors des derniers entraînements d’endurance effectués. Je n’ai pas fait de l’intensité, pour ne pas prendre de risques. Mais j’espère, cette fois, que la malchance va me laisser tranquille.

Rien ne vous a épargné en effet cette année…

Les années se suivent et ne se ressemblent pas. Je venais d’enchaîner quelques saisons au haut niveau, sans gros contretemps et avec pas mal de résultats. C’est certain que, cette année, je n’ai pas beaucoup le vent dans le dos. C’est comme ça, j’ai dû m’adapter. Il faut surtout prendre du recul. Depuis le début de saison, ça ne s’est pas passé comme je l’aurais voulu. De mes premières courses jusqu’à aujourd’hui. Évidemment, avec le maillot de champion du monde sur le dos, on n’a pas envie de passer sa vie en stage ou en récupération. La première chose déjà, c’est que je suis heureux de retrouver la santé. Et, je l’espère, la forme dans un second temps. Les courses qui arrivent, dont la Vuelta, les Mondiaux et le Tour de Lombardie, me donnent la perspective que ça ira pour cette fin de saison. Je garde en tout cas ces objectifs en tête pour ne pas m’acharner sur mon sort.

Ce dimanche, vous allez retrouver les routes, sur lesquelles vous avez glané votre deuxième maillot irisé. Avec quel sentiment abordez-vous ce rendez-vous ?

Louvain reste et restera un moment spécial dans ma carrière. Un endroit spécial, aussi. Ça me fera toujours bizarre de rouler sur ces routes. Probablement encore plus dimanche avec des jambes bien différentes de l’an passé. Il y aura encore beaucoup de monde tout au long du parcours. J’ai hâte de retourner là-bas et de voir comment je vais me sentir.

Doit-on vous attendre comme l’un des grands acteurs de la Vuelta ?

J’ignore encore où j’en suis physiquement, je ne suis pas au top de ma forme mais je ne suis pas non plus en manque de condition. Il est clair que j’arriverai en Espagne avec beaucoup de motivation, d’envie de bien faire. Et, forcément, j’espère être un acteur majeur et avoir de meilleures sensations que ce que j’ai eu ces dernières semaines. Ce sera agréable d’être de retour sur cette course. On aura des objectifs différents par rapport à ma dernière participation (NDLR : en 2017, il avait d’ailleurs remporté la 8e étape). L’équipe sera articulée autour de Remco, qui est en très grande condition. Je pense que tout le monde était impressionné par sa performance à la Clasica San Sebastian, c’est une très bonne nouvelle pour lui et pour l’équipe en vue des objectifs à la Vuelta.

La perspective de viser le triplé aux Mondiaux vous booste-elle ?

Le championnat du monde fait partie de mes objectifs de fin de saison. Mais, pour être tout à fait honnête, je ne pense pas du tout au triplé. Pour l’heure, ma priorité est de retrouver la peine possession de mes moyens, de me faire plaisir sur le vélo, d’être offensif et performant. Parler de résultats à la Vuelta ou aux Mondiaux, c’est encore loin dans mon esprit. Je vais d’abord prendre les choses comme elles viennent. Comme je l’ai toujours fait depuis le début de ma carrière.

Vous n’avez donc pas fixé de priorité absolue en cette fin de saison ?

Si je peux retrouver mon meilleur niveau et être à 100 % d’ici la dernière course de la saison, je serais déjà très content. Ce serait un pari réussi pour moi. Qu’il y ait une grande victoire au bout du compte ou pas…

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

*** ********** *** ****** ***** ** *********************** *** ******** ** ***** *********** *** ************** ** **** ** ****** ** ** ***** ******* *** ******* ** ***** ** ****** ************ ** *** ********* ************* ** ** **** ** ******** ** ***** ***** ****** ********** ******* *********** ************ **** ***** ***** ** **** ***************** ** ****** ******************* ********* ******* ** **** ** ***************** *** ******** ** ********* ***** ** ********** ** **** ** ******* ********* **** ** *********** **** ** ****** ***** ** ** ******* *** ** ** ****** ** ** ******* **** ** ******* ***** **********

******* **** **** ********* ** **** ****** ********** ** **** ** ********* **** ** ***** **** *** ****** ******* ******* ********** ********** ** *** ** ********** *******************

** **** ***** ******* ** ********* ** ************* ************* ******* ** ******** *** ****** ******** ** ********** ************* ** ** **** *** **** ******* ** ** **** ************ *** ****** ** ******** ***** *********** ****** ** **** ** ********* ***** ** **** ** *** **** ************* ****** **** ******* *** ******* **** ** ******* ************** ** ***** ** ********** **** ** * * ******** ** *** ** ******** ******* ******** ***** **** ***** ****** ********** ***** ** ****** ******** ** *** ** **** ** ******** *** **** ******* **** ** ********* *************** ** ****** ** ** ******** *** ******* ********** ***** ********* ** ** ******* ** ** ***** *** ** ** ********* ** *** *********** ** ************ **** ***** ** ** ***** ******* ** **** ******* ** ** **** ****** ** ******

** ****** ******* ******* ****** *** ************* ** *** ******** ***********

**** ****** ** ****** ****** ** ******* ** ***** ** **** ** ********* ********* ************** *** **** ******** ** *** **** ********** ********** ************* ********* ** ****** ** ********* ******* **************** **** ** ********** ********** ************* ** *********** ********* *** ********* ********** **** ** ****** ******* ** ****** **** ******** ****** *** ******* ** ******* *********** *** ********** **** ****** **** ** **** *** ** ******* *** ****** ******* **** *** ******** ************** ************* *********** ** ****** *** **** ** *************** **** ** *** ******* ** ******** **** ************ ***** ***** *** ** ********* ** ** ******* ***********

**** ** **** * ********* ** ***** ***** *********

*** ******* ** ******* ** ** ** *********** **** ** ****** ************** ******** ******* ** **** ******* **** **** *********** ** **** *** *** ** *********** ******* ******* **** ***** ******* ** ****** *** ******** ** **** **** ** **** ******* ***** **** ****** *** ************ ** **** ******* ******* ** ****** ****** ** ****** ** ******* *** ** ******* *** ****** ***** ** ********** ****** ** *** ********** ******* ********** ************** ************ **** ** ******* ** ******** ** ***** *** ** **** ** ***** *** ***** ** ****** ** *** ** ***** ** ** *************** ** ********* ***** ******* ******* *** ** **** ******* ** ********* ** ******* *** ** ************ ** ***** **** ** ****** ****** *** ******* *** ********* **** ** ******* *** ******** ** ** **** ** ********** ** ******* ** *********** *** *** *** **** ***** *** ** ******* ** ***** ** **** *** *** ********* ** ***** **** ** *** ************ *** *** *****

** ********* **** ***** ********* *** ******* *** ********** **** **** ****** ***** ********* ******* ******* **** **** ********* ************ ** ******************

******* ***** ** ******* ** ****** ******** **** ** ********** ** ******* ********* ****** *** ** **** ******** ******* ** ****** *** *** ******* ************ ****** **** ******** **** *** ****** **** ************ ** ****** ******* ** * **** ****** ******** ** ***** **** ** **** ** ********* ****** ***** ** ********* ******* ** ** **** ******* ** **** ** *******

******* **** ******** ***** ****** *** ****** ******* ** ** *************

********** ****** *** ****** **** ************* ** ** **** *** ** *** ** ** ***** **** ** ** **** *** *** **** ** ****** ** ********** ** *** ***** *** ************* ** ******* **** ******** ** *********** ********* ** **** ****** *** *********** *********** ***** ** ****** ****** ** ***** ** ********** ********** *** ** *** ****** ** *** ********** ********* ** **** ********* ********* ** ****** *** ***** ******* ** **** *** ********* *********** *** ******* ** ** ********* ************* ************ ** ***** ** ***** ************ ********* ** ** ******** *********** **** ********** ****** ** ****** *** *** ** ***** ****** ********** ** ***** *** **** ** ***** ****** ************* *** ** *********** ** ** ******* *** ********** ******* *** ***** ***** ******** **** *** ** **** *********** ** *** *** ********* ** ** *******

** *********** ** ***** ** ******* *** ******** **** ******************

** *********** ** ***** **** ****** ** *** ********* ** *** ** ******* ***** **** ***** **** ** **** ********* ** ** ***** *** ** **** ** ******** **** ********** ** ********* *** ** ********* ** ***** ********** ** *** ******* ** ** ***** ******* *** ** ****** ********* ******** ** *********** ****** ** ********** ** ** ****** ** *** ********* ******* ****** **** **** *** ******* ** **** ********* ******* *** ****** ***** ***** ********* ***** ** ****** ******** **** ****** ** ****** ** ** **********

**** ******** **** *** ***** ** ********* ******* ** ***** *** ** *************

** ** **** ********* *** ******** ****** ** ***** ** ********** ******* ** ********* ****** ** ** ******* ** ****** ****** ***** ******** ** ****** ** **** ******* **** **** ******* * *** *** ****** ******** ** **** ** ****** ** ******

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles