En ce momentNouveau SudinfoCrise énergétiqueCharleroi - Standard Accueil

J’ai parlé à

J’ai rendez-vous avec David à Mons. Il s’est éclipsé d’une réunion de travail sur le prochain marché de noël pour papoter un peu. Cela fait quelques mois qu’on ne s’est plus croisé et je me réjouis de lui parler seul à seul, en dehors des projecteurs. Il fait caniculaire, la grand-place fleurie est plus belle que jamais, David arrive solaire comme à son habitude. « Je ne te raconte pas ma nuit, j’ai eu un coup de chaleur, j’ai cru faire un infarctus comme mon père. Je l’ai même appelé pour comparer les symptômes. En pleine nuit j’ai demandé à Guillaume mon compagnon de m’emmener à l’hôpital. Je suis resté en observation, j’ai vraiment cru que j’allais y passer ». David ne perd jamais le nord ni le moral, il me raconte en rigolant le défilé des infirmières qui voulaient le voir et me montre son album photo de la nuit.

Entre les restos du cœur, le marché de noël, la sortie prochaine d’un livre et Mon plus beau village ce soir sur la Une (en duo avec Livia Duschkoff) David n’arrête jamais. Au-delà de l’image fantasque qu’il entretient avec talent, l’homme est un bosseur et c’est pour cela que je lui ai toujours trouvé du génie. Ne parlons pas de business… « Je viens de me fiancer, personne ne le sait dans la famille, je crois que c’est la première fois que j’en parle à quelqu’un ». Le compagnon de David se joint à nous. Les deux hommes, ensemble depuis 8 ans, me montrent fièrement leur bague, un brin de malice et de fierté dans les yeux. « Ce sont des créations, deux bagues identiques si ce n’est que sur celle de Guillaume il y a un tout petit diamant pour lui rappeler qu’il est mon diamant et mon guide ». On ne parle pas encore mariage mais ces deux-là se sont trouvés c’est sûr.

Pour le farniente on repassera. David avait prévu des vacances en Tanzanie mais il a renoncé au dernier moment à cause d’un tournage télé. Depuis plusieurs années la tribu Jeanmotte part en famille mais cette fois le relookeur a dû renoncer. « Je me suis offert un peu de temps à Ostende. C’est tout. On a fait un festival de musique et j’ai rencontré par hasard des millionnaires qui m’ont reconnu. C’est la première fois que je mange un tartare au caviar ». David est hilare. Il m’explique ensuite comment il les a convaincus de donner de l’argent dans ses différents projets solidaires.

Pas le temps d’aller plus loin. Un collaborateur de la ville nous interrompt. « David, on t’attend à la réunion. personne n’ose décider sans toi ». Nous nous fixons rendez-vous pour un projet Sudinfo que vous découvrirez bientôt. Je quitte David et Guillaume. Des gens biens ces gars-là.

J’ai râlé

Cette semaine j’ai râlé sur le prix des fournitures scolaires. Pour gagner des sous, pas le choix, il faut traverser la frontière. C’est vraiment moins cher d’acheter chez nos voisins.

Alerté par les journalistes de la Province sur la différence de prix entre le Carrefour de Mons et le carrefour Français le plus proche, j’ai voulu voir de mes propres yeux à quoi ressemblaient une colle pas chère et un bic bon marché. Pour voir si le trajet valait le coup, j’ai volontairement choisi un magasin plus éloigné de la Frontière. Dans le Carrefour de Waterloo, j’ai acheté deux bâtonnets de colle Uhu à 4,49 €, un pack de dix Stabilo pointes à 7,99 €, un seul fluo à 1,49 € et trois bics à 4 couleurs à 4,49 €. Une fois mon ticket de caisse en poche, j’ai roulé jusqu’à Condé-sur-l’Escaut en France. Dix minutes après avoir franchi la frontière, j’étais déjà dans le rayon du magasin. Soyons de bon compte, l’assortiment est plus petit, l’espace est moins large et l’ensemble pas agréable pour un sous. Le rayon cartable est un peu décevant aussi mais peu importe, nous sommes là pour le prix. Au lieu d’un pack de trois, j’ai trouvé un pack de quatre bics à 4 couleurs à 4,70 €. Faites les comptes, le bic revient moins cher à l’unité. Pour la colle, il faut calculer aussi. Les Français m’ont vendu 62grammes de colles pour 3,95 €. C’est 20 grammes de plus qu’en Belgique pour moins cher. Le festival continue : le fluo de France n’est qu’à 80 centimes et les Stabilo français sont 1 €49 moins chers que les Belges. Oui la France gagne haut la main mais à bien y réfléchir, deux pots de colle me suffisaient, pas certain d’avoir besoin de 6 tubes même pour moins cher.

J’ai vu

Julien Doré, roi de l’entrée en scène

On a souvent parlé des entrées en scène de Johnny mais en réalité le plus fort c’est Julien Doré. Alors que le public scrute les écrans géants, le chanteur se fait surprendre par les caméras en coulisses. Un jour il est en train de manger des huîtres, le lendemain il fait un tour en solex, le surlendemain il joue avec une pelle mécanique, parfois il lit, etc. Julien Doré est passé maître dans l’art du happening. Alors qu’il se dirige vers la scène en saluant chaque technicien, le public chauffe de plus en plus et bout d’impatience à l’idée de le voir apparaître. Doré, quel showman.

Un corbeau insulte le bourgmestre

Le bourgmestre de Tournai a de l’humour (et il en faut pour supporter cela). Depuis le début de l’invasion de l’Ukraine, Paul-Olivier Delannois reçoit des lettres anonymes d’insultes quasi chaque semaine. Dans une vidéo TikTok, le bourgmestre s’adresse à son corbeau et le recadre : « d’abord on ne dit pas bour-GUEU-mestre mais bourgmestre et ensuite je voudrais vous demander une faveur… J’aime bien qu’on écrive correctement mon nom avec un l et deux n ». Paul-Olivier Delannois saisi alors la lettre mal orthographiée et la montre à la caméra. Le corbeau a été mouché par sa victime. Bien vu !

Un truc pour entrer gratuit partout

Sur le compte @parcoursmetiers, un jeune homme tente d’entrer gratuitement dans le grand Rex à Paris et il réussit son coup. Peu importe le lieu, il suffit dit-il d’entrer avec une échelle et un gilet jaune, comme si vous étiez un homme de métier. La technique semble fonctionner puisque le faux ouvrier entre dans le plus grand cinéma d’Europe avec aplomb. Derrière lui, un collègue filme « l’intrusion ». Le problème des vidéos virales, c’est qu’on ne sait jamais si elles sont crédibles. La présence du cameraman intrigue mais vu la distance à laquelle il filme son audacieux camarade on serait tenté de croire qu’une échelle permet d’aller… partout

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

****** ****** **

****** *********** **** ***** ** ***** ** ******* ********* ******* ******** ** ******* *** ** ******** ******* ** ***** **** ******* ** **** **** **** ******** **** ******* ** ******* **** ******* ** ** ** ******** ** *** ****** **** ** ***** ** ****** *** ************ ** **** ************ ** *********** ******* *** **** ***** *** ******* ***** ****** ******* ***** ** *** ********* ********** ** ** ******* *** ** ***** ****** ** ** **** ** ******** ****** *** ***** ** ********* ***** *** ****** ** ****** ***** ******* **** ******** *** *********** ** ****** **** ****** ******** ** ********* *** ********* ** *********** ** ************* ** **** ****** ** ************ ****** ******** *** *** ********** * *************** ***** ** **** ****** ** **** ** ** ****** ** ** ******* ** ******** ** ******** *** ************ *** ********* ** **** ** ** ****** *** ***** ***** ** ** *****

***** *** ****** ** ****** ** ******* ** ****** ** ****** ********* ****** ***** ** *** **** **** ******* ** **** *** ** *** *** *** **** ***** ********** ***** *********** ******* ******** ** ********* ********* ******* ********** **** ******* ********* *** ** ******* ** ******* **** **** *** ** *** ** ******** ******* ** ******* ** ******* *** ** *********** ********** ***** ** ** ******** ******** ** ** **** **** ** ******** ** ***** *** ******* ** ********* **** *** ****** ***** ** ******************** ** ********* ** ***** ** ***** ** ***** *** **** ******* ******** ****** * **** ** ******** ********** **** ****** ** **** ** ****** ** ** ******* **** *** ***** ********** **** *** *********** **** ****** ********** ** ** ******* *** *** ***** ** ********* ** * * ** **** ***** ******* **** *** ******** ******* *** *** ******* ** *** ************** ** ** ***** *** ****** ******* **** *** ******** ** **** ******** ******* *****

**** ** ********* ** ********** ***** ***** ****** *** ******** ** ******** **** ** * ******** ** ******* ****** ** ***** ****** ******** ******* ****** ********* ******* ** ***** ********* **** ** ******* **** ***** **** ** ********* * *** ********* ********** ** **** ****** ** *** ** ***** ** ******** ******* ***** ** * **** ** ******** ** ******* ** ****** ********** *** ****** *** ************* *** ******* ******** ******* ** ********* **** *** ** ***** ** ******* ** *************** ***** *** ******* ** ************ ******* ******* ** *** * ********** ** ****** ** ********** **** *** *********** ******* ***********

*** ** ***** ********* **** ***** ** ************* ** ** ***** **** *********** ************** ** ********** ** ** ********* ******** ******* ******** **** ************ **** **** ****** *********** **** ** ****** ******* *** **** ************ ********* ** ****** ***** ** ********** *** **** ***** *** *********

****** ******

***** ******* ****** ****** *** ** **** *** *********** ********** **** ****** *** ***** *** ** ****** ** **** ********* ** *********** ******* ******** ***** **** *********** **** *** ********

******* *** *** ************ ** ** ******** *** ** *********** ** **** ***** ** ********* ** **** ** ** ********* ********* ** **** ******* ****** ***** **** ** *** ******* **** ** **** ************* *** ***** *** ****** ** ** *** *** ******** **** **** ** ** ****** ****** ** ***** ****** ************** ****** ** ******* **** ********* ** ** *********** **** ** ********* ** ********* ****** ******* **** ********** ** ***** *** ** ************** ** **** ** *** ******* ******* ** ************** ** **** **** ** ************* ** ***** **** ** * ******** ** ************** *** **** *** ****** ** ****** ** ****** ****** ****** ********** ********************* ** ******* *** ******* ****** ***** ******* ** *********** ********** ****** **** ** ***** ** ******** ****** ** *** ******* *************** *** **** ****** ********** *** ***** ***** ** ************ *** ********* **** ** ***** ** ***** ******** *** ** *** ********* ***** **** *** ******** **** ****** *** **** ** ***** ** **** ****** **** ** ****** ****** ******* ** **** ** ****** **** ** * ******** ** ************** ****** *** ******** ** *** ******* ***** **** ** *********** **** ** ****** ** **** ******** ****** *** ********* ******* ***** ********* ** ****** **** ************** ******* ** ******* ** **** ******* ******** **** ***** ***** ** ******** *************** ** **** ** ****** ******* ******* ** ******** ** *** ******* ********* **** ************ ***** ***** *** *** ******* *** ** ****** ***** **** ** **** **** ** **** * ************ **** **** ** ***** ** ************ *** ******* ********* ****** ** * ***** ***** **** ***** *****

****** **

****** ****** *** ** *********** ** ******

** * ******* ****** *** ******** ** ****** ** ****** **** ** ********* ** **** **** ******* ****** ****** ***** *** ** ****** ****** *** ******* ******** ** ******** ** **** ********** *** *** ******** ** ********** ** **** ** *** ** ***** ** ****** *** ********* ** ********* ** **** ** **** ** ****** ** ************ ** **** **** *** ***** *********** ******* ** **** **** ****** ***** *** ****** ******* **** ******* ** ********** ***** ******* ** ****** **** ** ****** ** ******* ****** *********** ** ****** ******* ** **** ** **** ** **** ************** ** ********* ** ** **** ************ ****** **** ********

** ******* ******* ** ***********

** *********** ** ******* * ** ********** *** ** ** **** **** ********* ****** ****** ** ****** ** ************ ** ************ ************ ********* ******* *** ******* ******** ************ ***** ****** ******** **** *** ****** ******* ** *********** *********** ** *** ******* ** ** ************** ***************** ** ** *** *** **************** **** *********** ** ******* ** ******** **** ******** *** ********* ******** **** ******* ******* ************ *** *** **** ** * ** **** ********** ************ ********* ***** ***** ** ****** *** ************** ** ** ****** ** ** ******** ** ******* * ***** ******* *** ** ******** **** *********

** **** **** ****** ******* *******

*** ** ****** ***************** ** ***** ***** ***** ********** ************ **** ** ***** *** ** ***** ** ** ******** *** ***** *** ******* ** ***** ** ****** ****** ********** **** *** ******** ** ** ***** ****** ***** ** **** ****** ** ***** ** ******** ** ********* ****** *********** ******* ** **** ******* ***** **** ** **** ***** ******* ********** **** ******* ********* **** ** ********* ***** ** ************* *** ** ********* *** ******* ******** ******* ******* ** **** ****** ** ***** **** *********** ** ********* ** ********* ******** **** ** ** ******** ** ******** ** ***** *** ********* ******** ** ****** ****** ** ****** ******** ******** ****** ************ *******

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles