En ce momentNouveau SudinfoCrise énergétiqueLigue des Champions Accueil

Aucune explication ne pourra justifier l’acte de barbarie, pur et dur, commis par celui qui a aspergé deux petites Jack Russel, Zoé et Maya, avec un liquide chimique, probablement parent de l’acide.

« Il est difficile de qualifier ce que nous ressentons depuis ce matin. Ce genre de fait divers qui choque dans les journaux, sauf que là, ça se passe chez nous, à Aywaille », confie Laurence Culot, la vétérinaire qui, vendredi matin, a recueilli les deux Jack.

Deux chiennes de plus de dix ans, Zoé et Maya, ont, en effet, été victimes de la folie et de la cruauté humaine puisqu’il ne fait aucun doute qu’il s’agit bien d’un acte délibéré. On voit clairement que le liquide a été jeté en direction des chiennes avec une série de gouttelettes qui apparaissent après l’impact principal sur le flanc d’une des deux.

Des brûlures multiples

« Nous avons été appelés par le propriétaire des chiens qui se trouvaient dans un chenil extérieur. Il s’est rendu compte, vendredi matin, que ses deux petites Jack Russel étaient grièvement blessées. L’un des deux chiens, celui qui est le plus touché, est un chien très affectueux qui vient spontanément à la barrière. L’autre, lui, est un peu plus méfiant et il reste en retrait. Au vu des blessures, les chiennes ont été arrosées avec un liquide chimique, probablement parent de l’acide. Elles sont toutes les deux sévèrement brûlées au troisième degré aux pattes puisqu’elles ont pataugé dans la solution acide mais elles ont également été brûlées sur la langue, car elles ont léché leurs plaies, ainsi qu’au visage, aux oreilles et aux yeux. La plus touchée des deux chiennes a aussi une large tache d’acide sur tout le flanc. Près de 45 % du corps de cette dernière sont brûlés par l’acide. »

Si l’espoir de voir Zoé et Maya se relever existe, il faudra se montrer patient et attentif. Elles devront se battre.

« Leur pronostic vital est sérieusement engagé », poursuite le docteur Culot. « Les chiennes ont été placées sous perfusion pour calmer la douleur. On les sédate, on nettoie les plaies et on va les suivre de très près, durant tout le week-end, pour voir comment leur état évolue. Il faudra quelques jours, lorsque les plaies seront nécrosées, pour constater l’ampleur des dégâts. Si certaines brûlures semblent superficielles, d’autres, comme celle infligée sur le flanc, sont plus profondes et donc, plus inquiétantes. Des jours, voire des semaines de soins intensifs et douloureux les attendent désormais. »

« Je n’avais jamais vu ça »

« En 25 années de carrière, j’ai déjà vu beaucoup de choses mais là, je n’avais jamais constaté de telles blessures. Lorsqu’on s’engage à travailler avec et pour les animaux, on ne signe pas pour ces horreurs… Il est irréel de se retrouver face à de telles blessures et d’imaginer que quelqu’un ait pu prendre du plaisir à les infliger. Zoé, Maya et leur propriétaire ont plus que jamais besoin de vos ondes positives ».

Cet acte est incompréhensible. Si les chiens dérangeaient l’une ou l’autre personne, il existe d’autres solutions. La première étant de prendre contact avec leur propriétaire pour trouver un arrangement ou, à défaut, de saisir, par exemple, la Justice de Paix qui existe pour ça.

« Les propriétaires de Zoé et Maya ont déposé une plainte et une enquête est en cours », souligne, encore, le Docteur Culot.

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

****** *********** ** ****** ********* ******** ** ********* *** ** **** ****** *** ***** *** * ******** **** ******* **** ******* **** ** ***** **** ** ******* ********* ************ ****** ** **********

********** *** ********* ** ********* ** *** **** ********** ****** ** ****** ** ***** ** **** ****** *** ****** **** *** ********* **** *** **** *** ** ***** **** ***** ** ***************** ****** ******** ****** ** ************* **** ******** ****** * ********* *** **** *****

**** ******** ** **** ** *** **** **** ** ***** **** ** ****** ***** ******** ** ** ***** ** ** ** ******** ******* *********** ** **** ***** ***** ******* ******** **** ****** **** ************ ** **** ********** *** ** ******* * ***** ***** ** ********* *** ******** **** *** ****** ** ************ *** ************ ****** ********** ********* *** ** ***** ******* *** *****

*** ********* *********

************ ***** ***** ******** *** ** ************* *** ****** *** ** ********** **** ** ****** *********** ** ******* ***** ******* ******** ****** *** *** **** ******* **** ****** ******** *********** ********** ****** *** **** ******* ***** *** *** ** **** ******** *** ** ***** ***** ********** *** ***** ************* ** ** ********** ********** **** *** ** *** **** ******** ** ** ***** ** ******** ** ** *** ********** *** ******** *** ***** ********* **** ** ******* ********* ************ ****** ** ********** ***** **** ****** *** **** ************ ********* ** ********** ****** *** ****** ************** *** ******** **** ** ******** ***** **** ***** *** ********** ***** ********* *** ** ******* *** ***** *** ******* ***** ******* ***** ******* ******* *** ******** ** *** ***** ** **** ******** *** **** ******** * ***** *** ***** ***** ********* *** **** ** ****** ***** ** ********* ** ***** ** ***** ********* **** ******** *** ******************

** ********** ** **** **** ** **** ** ******* ******* ** ****** ** ******* ******* ** ********* ***** ******* ** *******

************ ********* ***** *** ************* **************** ********* ** ******* ****** *********** ******** *** ***** ******** **** ********* **** ****** ** ******** ** *** ******** ** ******* *** ****** ** ** ** *** ****** ** ***** ****** ****** **** ** ********* **** **** ******* **** ***** ******** ** ****** ******** ****** ******* *** ****** ****** ************ **** ********* *********** *** ********* ** ********* ********* ******** *************** *********** ***** ***** ********* *** ** ****** **** **** ********* ** ***** **** ************** *** ****** ***** *** ******** ** ***** ********* ** ********** *** ********* *******************

********** ********* ****** ** ***********

********** ** ******* ** ********** ****** ****** ** ******** ** ****** **** **** ** ********* ****** ********* ** ****** ********** *********** ********** ** ********** **** ** **** *** ******** ** ** ***** *** **** *** *********** ** *** ******* ** ** ********* **** ** ** ****** ********* ** ************ *** *********** *** ** ******* ** ******* ** *** ********* ***** **** ** **** ************* *** **** *** ****** ****** ** *** ***** ******************

*** **** *** ****************** ** *** ****** ************* ******* ** ********* ********* ** ****** ********** ********** ** ********* ****** ** ******* ******* **** **** ************* **** ******* ** *********** *** ** ******** ** ******* *** ******** ** ******* ** **** *** ****** **** ****

*********** ************** ** **** ** **** *** ******** *** ******* ** *** ******** *** ** ************** ********* ******* ** ******* ******

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles