En ce momentNouveau SudinfoCrise énergétiqueCharleroi - Standard Accueil

La police brésilienne a annoncé avoir arrêté un diplomate allemand samedi pour le meurtre présumé de son mari belge à leur domicile de Rio de Janeiro.

Ce diplomate actif au consulat d’Allemagne à Rio de Janeiro, a dit aux autorités que son mari s’était effondré soudainement vendredi soir en se cognant mortellement la tête, a indiqué la police.

Mais, selon les premières constatations sur le corps et dans l’appartement du couple dans le quartier huppé d’Ipanema, la victime présumée a été battue.

«La version des événements donnée par le consul, selon laquelle la victime est tombée, est incompatible avec les conclusions du rapport médico-légal», a estimé l’officier de police Camila Lourenco dans des commentaires postés sur les réseaux sociaux de la police locale de Rio.

«Plusieurs hématomes ont été constatés, y compris au torse, correspondant à des blessures infligées par piétinement, de même que des lésions correspondant à une attaque avec un objet cylindrique», a-t-elle dit.

Le compte Instagram de la police locale a publié des photos de ce qui semble être des taches de sang sur le sol et les meubles dans l’appartement du couple.

Selon les médias locaux, le suspect a tenté de nettoyer la scène de crime avant l’arrivée de la police. Le diplomate a ensuite dit aux policiers que son mari avait bu beaucoup et avait pris des somnifères.

La victime était à une semaine de son 53e anniversaire selon une photo de sa carte d’identité, publiée par la presse brésilienne.

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

La police brésilienne a annoncé avoir arrêté un diplomate allemand samedi pour le meurtre présumé de son mari belge à leur domicile de Rio de Janeiro.

Ce diplomate actif au consulat d’Allemagne à Rio de Janeiro, a dit aux autorités que son mari s’était effondré soudainement vendredi soir en se cognant mortellement la tête, a indiqué la police.

***** ***** *** ********** ************* *** ** ***** ** **** *************** ** ****** **** ** ******** ****** ************ ** ******* ********** * ***** *******

**** ******* *** ************ ******* *** ** ******* ***** ******** ** ******* *** ******** *** ************ **** *** *********** ** ******* ***************** * ******* ************ ** ****** ****** ******** **** *** ************ ******* *** *** ******** ******* ** ** ****** ****** ** ****

*********** ********** *** ***** *********** * ******* ** ****** ************* ** *** ********* ********** *** ************* ** ***** *** *** ******** ************* ** *** ******* **** ** ***** ************** ******** ****

** ****** ********* ** ** ****** ****** * ******* *** ****** ** ** *** ****** ***** *** ****** ** **** *** ** *** ** *** ******* **** *************** ** *******

***** *** ******* ******* ** ******* * ****** ** ******** ** ****** ** ***** ***** ************ ** ** ******* ** ********* * ******* *** *** ********* *** *** **** ***** ** ******** ** ***** **** *** ************

** ******* ****** ** *** ******* ** *** *** ************ ***** *** ***** ** ** ***** ************** ******** *** ** ****** *************

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles