En ce momentNouveau SudinfoCharleroi - StandardCrise énergétique Accueil

Il faisait beau et chaud ce dimanche. Du côté de Jalhay, nombreux étaient les motards et les cyclistes qui étaient de sortie pour profiter de cette belle journée. Une journée qui a pourtant viré au drame pour Fabien Billen, un motard de 37 ans habitant à Visé mais originaire de Jalhay. Alors qu’il roulait du côté de la route de Surister, le trentenaire a été mortellement fauché par un automobiliste jalhaytois qui roulait extrêmement vite. Et pour cause, il tentait d’échapper à la police.

Tout a commencé durant la matinée lorsque ce Jalhaytois circule à une allure déraisonnable au volant de son Audi TT. Il roule vite, trop vite. Il est repéré par la police qui patrouille dans le coin. Interpellées, les forces de l’ordre décident de le rattraper et de l’intercepter. Une idée qui ne plaît apparemment pas au conducteur qui n’hésite pas à appuyer sur l’accélérateur pour les semer.

Le conducteur arrive à perdre les agents durant quelques secondes. Un laps de temps bien court mais durant lequel le chauffard percute un motard, Fabien. « L’accident s’est produit vers 11 heures. L’homme est décédé sur place, suite à ses blessures importantes », précise malheureusement le parquet de Liège. Fabien était un amoureux des engins à deux roues et ancien pompier à la caserne de Spa.

Il se crashe puis continue à pied

Malgré ce violent accident, le chauffard ne s’arrête pas. Que du contraire, il continue sa course de plus belle, commettant un autre délit de fuite. Une course folle qui s’arrêtera un peu plus tard, après un second accident dans lequel il perdra le contrôle de sa voiture. Mais ce deuxième accident n’a pas non plus stoppé le conducteur. « L’homme a décidé de prendre la fuite en courant à pied cette fois. La police a dû faire appel à deux maîtres-chiens pour le retrouver », précise le parquet.

Ivre

L’individu a finalement été intercepté sur le coup de 13 heures. Il n’a pu être entendu par le parquet pour la simple raison qu’il était ivre. Le conducteur est né en 2000 et viendrait de Jalhay. Il sera déféré ce lundi devant le juge avec une probable demande de mandat d’arrêt pour homicide involontaire avec délit de fuite.

Le magistrat tient à préciser que ce n’est pas parce qu’il était poursuivi par la police que le conducteur de l’Audi TT roulait vite… Selon lui, il roulait déjà à vive allure lorsqu’il a été repéré. Le choc était d’ailleurs extrêmement violent. Il y avait 200 mètres entre le point d’impact et l’endroit où on a retrouvé la moto.

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

** ******* **** ** ***** ** ********* ** ****** ** ******* ******** ******** *** ******* ** *** ********* *** ******** ** ****** **** ******** ** ***** ***** ********* *** ******** *** * ******** ***** ** ***** **** ****** ******* ** ****** ** ** *** ******** ** ***** **** ********** ** ******* ***** ******* ******* ** ****** ** ** ***** ** ********* ** *********** * ***** ************ ******* *** ** ************* ********** *** ******* ************ ***** ** **** ****** ** ******* ************* ** ** *******

**** * ********* ****** ** ******** ******* ** ********** ******* ** *** ****** ************** ** ****** ** *** **** *** ** ***** ***** **** ***** ** *** ******** *** ** ****** *** ********** **** ** ***** ************** *** ****** ** ********* ********* ** ** ********* ** ** **************** *** ***** *** ** ****** *********** *** ** ********** *** *********** *** ** ******* *** ****************** **** *** ******

** ********** ****** ** ****** *** ****** ****** ******** ********* ** **** ** ***** **** ***** **** ****** ****** ** ********* ******* ** ******* ******* ******************** ******* ******* **** ** ******* ********* *** ********* *** ****** ***** ** *** ********* ******************** ******** *************** ** ******* ** ******* ****** ****** ** ******** *** ****** ** **** ***** ** ****** ******* ** ** ******* ** ****

** ** ****** **** ******** ** ****

******* ** ******* ********* ** ********* ** *********** **** *** ** ********** ** ******** ** ****** ** **** ****** ********** ** ***** ****** ** ****** *** ****** ***** *** ************* ** *** **** ***** ****** ** ****** ******** **** ****** ** ****** ** ********* ** ** ******** **** ** ********* ******** ***** *** *** **** ******* ** *********** ***************** * ******** ** ******* ** ***** ** ******* ** **** ***** ***** ** ****** * *** ***** ***** ** **** *************** **** ** ****************** ******** ** ********

****

************ * ********** ***** *********** *** ** **** ** ** ******* ** ***** ** ***** ******* *** ** ******* **** ** ****** ****** ******* ****** ***** ** ********** *** *** ** **** ** ********* ** ******* ** **** ********* ** ***** ****** ** **** **** *** ******** ******* ** ****** ********** **** ******** ************ **** ****** ** ******

** ********* ***** ** ********* *** ** ******* *** ***** ******* ****** ********* *** ** ****** *** ** ********** ** ******** ** ******* ******* ***** **** ** ******* ****** ** **** ****** *********** * ***** ********* ** **** ****** ************ ************ ******** ** * ***** *** ******* ***** ** ***** ********** ** *********** *** ** * ********* ** *****

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles