En ce momentNouveau SudinfoCrise énergétiqueLigue des Champions Accueil

Pour trouver trace d’une défaite en championnat aussi lourde dans les chiffres que celle qu’a subie samedi soir l’Union sur le terrain de sa bête noire malinoise (3-0), il faut remonter près de… trois ans en arrière : le 11 octobre 2019, elle s’était inclinée sur le même score à Roulers, dans le cadre de la D1B. De l’équipe actuelle, seuls Teddy Teuma et Siebe Van Der Heyden (qui était sur le banc ce soir-là) étaient déjà présents dans le noyau de l’équipe entraînée par Thomas Christiansen.

Depuis lors, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts de la Senne et de bière des pompes des bars avoisinant le parc Duden : les Bruxellois n’ont cessé de grimper vers les sommets, enquillant un titre en D1B puis une première saison de rêve en D1A. Du coup, tout le monde était un peu sous le choc, samedi, après cette défaite indiscutable et à vrai dire jamais discutée par des Bruxellois apathiques, qui avaient visiblement déjà la tête à Glasgow, où ils se produiront mardi pour le match retour du troisième tour préliminaire de la Ligue des champions. « Je ne sais pas s’ils avaient déjà ce match à l’esprit, il faudrait le leur demander », expliquait après coup un Karel Geraerts dépité. « Mais moi, je ne l’avais pas, en tout cas. On a mis beaucoup d’énergie à préparer ce match à Malines, notamment en introduisant trois nouveaux joueurs qui avaient montré de belles choses à l’entraînement et, au final, cela n’a pas suffi. Je suis un entraîneur à la fois déçu et fâché. En ce qui concerne leur prestation sur le terrain, je peux juste dire que ce n’est pas l’Union que je souhaite voir, celle qui a grandi patiemment ces derniers mois. Les consignes n’ont pas été respectées. Nos valeurs habituelles, celles de l’engagement et de la solidarité nécessaire pour gagner nos matches, sont restées dans le vestiaire et cela m’a énervé. Je l’ai dit aux joueurs après le match. Comme je vais le faire d’un point de vue personnel, j’attends d’eux qu’ils se regardent dans la glace, qu’ils analysent les raisons de ce non-match à tête reposée avant de se focaliser sur le match de mardi, ô combien important lui aussi. »

En réalité, même si on ne posera pas un jugement péremptoire définitif après un seul échec de cet acabit, on est tout de même en droit de se demander si l’Union n’est pas encore trop juste au niveau qualitatif et peut-être quantitatif pour enchaîner les matches comme elle doit le faire en ce début de saison, comme le font les ‘grandes’ équipes. Ou, expliqué autrement, si elle ne revient pas à une certaine forme de normalité après une saison extraordinaire au sens premier du terme, où tous les joueurs ont sans doute joué en surrégime. Samedi, mis à part Moris, qui a retardé l’échéance tant qu’il l’a pu mais a été malheureux sur deux buts malinois déviés par Boone puis par Lazare, ainsi que Burgess, qui a colmaté les brèches tant qu’il l’a pu avec une énergie malheureusement non communicative, tous les autres joueurs sont passés à côté de leur sujet. Par manque d’envie, peut-être. Par manque de planches et/ou de talent pour d’autres.

Titularisés à la place d’Adingra – dont la facilité de dribble a grandement manqué à l’équipe, samedi –, Lynen et Sykes, Boone, Puertas et Ziani ont surtout démontré toute l’étendue de leurs limites actuelles, à tout le moins si on attend de l’Union qu’elle réédite les exploits de la saison passée. Offensivement, par exemple, on sent qu’il manque un point d’ancrage robuste et fiable aux côtés d’un Vanzeir capable du meilleur, bien sûr, mais aussi du pire quand il est mal secondé. Sur le coup, l’Union n’est pas chanceuse non plus : Gustaf Nilsson (1m96) et Dennis Eckert (1m84) étaient blessés tandis que Victor Boniface (1m89) n’était pas encore qualifié.

En attendant, il est clair qu’une belle prestation collective à Glasgow, mardi soir, chasserait des esprits unionistes la morosité ambiante qui contrastait étrangement avec la liesse vue quatre jours plus tôt sur la pelouse de Louvain.

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

**** ******* ***** ******* ******** ** *********** ***** ****** **** *** ******** *** ***** ****** ***** ****** **** ********* *** ** ******* ** ** ***** ***** ********* ****** ** **** ******** ***** ***** ***** *** ** *************** ** ** ******* ***** **** ********** ********* *** ** ***** ***** ** ******** **** ** ***** ** ** **** ** *********** ********* ***** ***** ***** ** ***** *** *** ****** **** ****** *** ** **** ** ********* ******** ****** ********* **** ** ***** ** *********** *********** *** ****** *************

****** ***** ******** ******* * ****** **** *** ***** ** ** ***** ** ** ****** *** ****** *** **** ********** ** **** ************ *** ********** ******* ****** ** ******* **** *** ******** ********** ** ***** ** *** **** *** ********* ****** ** ***** ** **** ** ***** **** ** ***** ****** ** *** **** ** ***** ******* ****** ***** ******** ************ ** ** **** **** ****** ********* *** *** ********** *********** *** ******* *********** ****** ** ***** ** ******** *** *** ** ********** ***** **** ** ***** ****** ** ********** **** ************* ** ** ***** *** ********** ********** ** **** *** ******* ******* ****** ** ***** ** *********** ** ******** ** **** ***************** ********** ****** **** ** ***** ******** ********* ************ **** ** ** ********* **** ** **** **** ** * *** ******** ************ ** ********* ** ***** ** ******** ********* ** ************ ***** ******** ******* *** ******* ******* ** ****** ****** ** ***************** *** ** ****** **** ***** *** ****** ** **** ** *********** ** ** **** ****** ** ******** ** ** *** ******** **** ********** *** ** ******** ** **** ***** **** *** ** ******* *** ********* *** ** ******** ***** ***** *** * ****** ********** *** ******** ***** *** ********* ******* *** ***** ************ *** ******* ************ ****** ** ************** ** ** ** *********** *********** **** ****** *** ******** **** ******** **** ** ********* ** **** ***** ********* ** ****** *** *** ******* ****** ** ****** ***** ** **** ** ***** ****** ***** ** *** ********** *********** ******* ******** ** ********* **** ** ****** ******** ********* *** ******* ** ** ********* ** ***** ******** ***** ** ** ********* *** ** ***** ** ****** ** ******* ********* *** **************

** ********** ***** ** ** ** ****** *** ** ******** ************ ********** ****** ** **** ****** ** *** ******* ** *** **** ** ***** ** ***** ** ** ******** ** ********* ******* *** ****** **** ***** ** ****** ********** ** ********** *********** **** ********** *** ******* ***** **** **** ** ***** ** ** ****** ** ******* ***** ** **** *** ************* ********* *** ********* ********** ** **** ** ******* *** ** *** ******** ***** ** ********** ****** *** ****** ************** ** **** ******* ** ****** *** **** *** ******* *** **** ***** ***** ** *********** ******* *** ** **** ****** *** * ******** ************** **** ******* ***** ** **** * ***** ********** *** **** **** ******** ******** *** ***** **** *** ******* ***** *** ******** *** * ******** *** ******** **** ******* ***** ** **** *** ******** *************** *** ************** **** *** ****** ******* **** ******* ** ****** ** **** ****** *** ****** ********** *********** *** ****** ** ******** ***** ** ****** **** ***********

************ ** ** ***** *********** *** **** ** ********* ** ******* * ********** ******* ** ************ **************** ***** ** ****** ****** ******* ** ***** *** ******* ********** ***** ************ ** ***** ******* ********** ** **** ** ***** ** ** ****** ** ********* ********* ********* *** ******** ** ** ****** ******** ************** *** ******** ** **** ******* ****** ** ***** *********** ******* ** ****** *** ******* ****** ******* ******* ** ********* **** ***** **** ***** ** **** ***** ** *** *** ********* *** ** ***** ********* ******* *** ********* *** *********** ****** ******* ****** ** ****** ****** ****** ******** ******** ****** *** ****** ******** ****** ********** *** ****** **********

** ********** ** *** ***** ******** ***** ********** ********** ** ******** ***** ***** ********** *** ******* ********** ** ********* ******** *** *********** ************ **** ** ****** *** ****** ***** **** **** *** ** ******* ** ********

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles