En ce momentNouveau SudinfoCharleroi - StandardCrise énergétique Accueil

Warnant (D2) 0

Habay-la-Neuve (D3) 0

(5-6 aux tirs au but)

Warnant : Bizimana, Piette, Dejoie, Scevenels (60e Dago), Biscotti, Miezal (60e Biatour), Timmermans, Mavuba, Crespin, Mabanza (60e Ganiji), Fransolet (70e Aharrh-Gnama).

Habay-la-Neuve : Bartholomé, Poncelet, Vialette, Deom (68e Herman), Serwy, Gillet, Grevisse, Leonard (60e Ansion), Molinari, Jacob (46e Copette), Toussaint (76e Molnar).

Cartes jaunes : Dejoie, Fransolet, Biatour, Aharrh, Copette

Carte rouge : 52e Serwy.

Arbitre : Ledda.

Sur un terrain sec et sautillant, Habay-la-Neuve (D3), à dix pendant 40 minutes, a créé l'exploit face à Warnant (D2). Au bout d'une séance de tirs au but épique (5-6), les Gaumais ont décroché leur ticket pour la mer du nord puisqu'ils rencontreront Westhoek (D2) au tour suivant.

Pour en arriver là, les Habaysiens ont pu compter sur le jeu sans inspiration des Warnantois. Le ton était donné dés l'entame de la rencontre lorsque Serwy (ex-Charleroi) semait le trouble dans la défense locale. Le même Serwy servait un peu plus tard Léonard, lequel trouvait un très bon Bizimana sur le chemin du but. La première mi-temps était habaysienne dans le jeu alors que Warnant manquait de justesse dans la dernière passe.

Peu après la reprise, Serwy prenait une rouge méritée pour un coup direct sous les yeux de l'arbitre...Warnant en profitait pour acculer un Habay intelligemment regroupé. Après avoir laissé passer l'orage, la formation de Samuel Petit reprenait malgré son infériorité numérique la bataille du milieu alors que le coach local incorporait deux attaquants supplémentaires.

Petit est fier

La rencontre tombait dans l'ennui alors que Warnant tentait timidement d'inscrire un but. Dejoie de la tête sur coup de coin mettait bien en danger Bartholomé mais ce n'était guère suffisant et les quelques situations chaudes devant le but visiteur n'y changeaient rien.

Les tirs au but se profilaient à l'horizon. A ce petit jeu, ce sont les Habaysiens qui grâce à la frappe manquée de Dago l'emportait. Habay continue donc son parcours dans une Coupe de Belgique que Warnant quitte la tête bien basse. Le coach victorieux Samuel Petit mettait en exergue au coup de sifflet final la belle cohésion de son groupe. « Je suis fier de la solidarité dont on fait preuve mes joueurs. C'est une victoire méritée et ce dans l'adversité. Nous sommes dans une bonne dynamique. Nous tenterons d'aller le plus loin possible dans cette compétition. »

Pierre Dancot

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

******* **** *

************** **** *

**** *** **** ** ****

******* * ********* ******* ******* ********* **** ****** ********* ****** **** ********* *********** ******* ******** ******* **** ******** ********* **** **************

************** * ************ ********* ********* **** **** ******** ****** ******* ********* ******* **** ******** ********* ***** **** ********* ********* **** ********

****** ****** * ******* ********** ******** ******* *******

***** ***** * *** ******

******* * ******

*** ** ******* *** ** *********** ************** ***** ** *** ******* ** ******** * ****** ********* **** ** ******* ***** ** **** ***** ******* ** **** ** *** ******* ****** *** ******* *** ********** **** ****** **** ** *** ** **** ********** ************* ******** **** ** **** ********

Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles