Près de 3.000 plants de cannabis saisis dans le Tournaisis

C’est une enquête menée par plusieurs équipes de la police de la région du Val d’Escaut et de la PJF de Tournai qui a débouché sur une perquisition menée dans un établissement de la rue des Tanneurs.

«Quinze policiers ont mené mercredi, vers 07h00 du matin, cette visite domiciliaire. Il y avait trois salles de culture. Au total, 2.992 plants -en bouture, à maturité ou en attente d’être récoltés- ont été saisis. Les forces de l’ordre ont aussi mis la main sur onze kilos de cannabis en séchage, prêts à être broyés, et cinq kilos de produits finis. Pour ces seize kilos, la valeur de revente est de 64.000 euros», a précisé jeudi Frédéric Bariseau, substitut du procureur du roi à Tournai.

Selon le magistrat, il ne s’agissait pas d’une première récolte et l’installation logistique était «faramineuse». La culture était opérée dans un bâtiment qui était loué.

Quatre individus originaires des Pays-bas ont été entendus et placés sous mandat d’arrêt par la juge d’instruction de Tournai. Il s’agit d’un homme de 54 ans et de son fils âgé de 20 ans, et de deux autres individus âgés de 51 et de 57 ans.