Nouvelle théorie sur la disparition du vol MH370: "Les passagers sont en vie en Afghanistan"

Les 239 passagers du vol MH370 de la Malaysia Airlines sont-ils toujours vivants ? C’est la grande question qui se pose depuis la disparition de l’avion de la compagnie malaisienne qui a été considéré comme disparu après moins d’une heure de vol vers l’océan Indien, le 8 mars dernier. Depuis plus de trois semaines, des recherches ont été entamées aux abords de la côte australienne, espérant retrouver le signal de la boîte noire de l’appareil, qui commence à être de plus en plus faible au fil des semaines.

Certains continuent toutefois à croire que l’avion a plutôt filé vers l’ouest, détourné par le pilote et le copilote au passé trouble. Le dernier appel téléphonique passé par le copilote juste après que l’avion disparaisse des radars, révélé par un quotidien malaisien ce week-end, sème encore plus le doute…

Ce lundi, le quotidien russe Moskovsky Komsomolets, repris par le tabloïd anglais Daily Mirror, va encore plus loin. Il annonce ainsi que des terroristes auraient détourné l’avion jusqu’à… Kandahar, en Afghanistan. « Tous les passagers sont encore en vie, retenus comme otage », assure le journal russe, réputé pour ses titres provocateurs et tapageurs. Il affirme toutefois avoir une source fiable venant d’une agence gouvernementale russe, sans pour autant révéler quelle agence.

Le MK assure ainsi que l’avion aurait fait un atterrissage violent sur une route de campagne, causant la perte d’une aile de l’avion. Mais tous les passagers seraient encore vivants et auraient été séparés en sept groupes pour vivre dans des huttes. Vingt de ces passagers seraient quant à eux transférés vers le Pakistan, toujours en tant qu’otages.

Le gouvernement malaisien a évidemment démenti ces informations, surtout émanant d’un tel journal, reconnu pour ses informations dignes des tabloïds britanniques.