En ce momentCoupe du monde 2022Permis de conduire Accueil

Tout ne s’est pas passé comme prévu au mariage de la princesse Maria Laura (vidéos)

Chute, chapeaux envolés… Vous n’avez pas tout vu du mariage princier qui a eu lieu ce samedi à la cathédrale des Saints-Michel-et-Gudule.

L’arrivée des invités de ce mariage très attendu a été un peu perturbée par la météo capricieuse. Et cela a donné lieu à des scènes cocasses avec des pertes de chapeau et, malheureusement, une chute sans grave conséquence heureusement. On vous laisse voir tout cela en vidéo.

de videos

Les tenues de la famille royale au mariage

de videos

Ils se sont dit oui

La princesse Maria Laura de Belgique et son fiancé William Isvy se sont dit oui samedi dans la capitale. Le mariage civil s’est déroulé en petit comité et sans média à l’hôtel de ville de Bruxelles, avant une grande cérémonie à la cathédrale des Saints-Michel-et-Gudule en présence de plus de 500 invités, dont la famille royale au grand complet.

« Les parents de la princesse Maria Laura, la princesse Astrid et le prince Lorenz, étaient les premiers membres de la famille royale à célébrer leur mariage civil à l’hôtel de ville. Aujourd’hui, leur fille marche en quelque sorte dans leur pas », a déclaré Herve Verhoosel, ami de la famille et porte-parole de la princesse Maria Laura.

La cérémonie a duré environ une demi-heure. Aux côtés d’Astrid, Lorenz et de leurs enfants, se trouvaient le roi Albert et la reine Paola, le roi Philippe et la reine Mathilde, le prince Laurent et son épouse Claire, ainsi que la princesse Delphine.

À l’issue de la cérémonie, le couple a salué la foule venue les féliciter et a posé pour les photographes présents. Les jeunes mariés ont également échangé un baiser sur la joue.

La princesse Maria Laura portait une robe Gucci. Elle a ensuite revêtu une robe en soie signée par la styliste britannique Vivienne Westwood, dotée d’une spectaculaire traîne de quatre mètres de long, pour le mariage religieux prévu dans la cathédrale des Saints-Michel-et-Gudule. La princesse arborait également un diadème de la Maison de Savoie Aoste.

L’office religieux a été célébré par l’archevêque de Malines-Bruxelles, Jozef de Kesel, et accompagné par l’ensemble Currende, dirigé par Erik Van Nevel, et par les Brusselse Regency Singers, sous la direction d’Emmanuel Rubinlicht. Ils ont interprété des morceaux tant chrétiens que juifs, William Isvy étant de confession juive. La première lecture était issue de la Genèse et évoquait la création du ciel et de la terre, tandis que le récit des Noces de Cana, tiré de l’évangile selon Jean, a été choisi pour l’évangile.

Les mariés étaient entourés de cinq témoins : Elisabetta de Belgique, Ferdinand Brunet, Astrid et Joseph von Liechtenstein et Olympia Napoleon-Bonaparte.

La cérémonie religieuse a été légèrement modifiée après l’annonce de la mort de la reine Elizabeth II. Un moment de prière et de réflexion lui a ainsi été dédié. Selon M. Verhoosel, le couple a été très « ému » par le décès de la monarque.

Les mariés et la famille royale ont été acclamés à la fin de la cérémonie par plusieurs centaines de spectateurs réunis devant la cathédrale. Le couple a quitté les lieux dans une Porsche 356B Roadster de 1961, un modèle dont seulement 724 exemplaires ont été produits, escorté par des policiers bruxellois sur des motos Harley-Davidson Electra Glide.

La réception aura lieu à Bruxelles ce soir. La robe de la princesse sera légèrement modifiée à cet effet. Le voile sera notamment retiré.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo