En ce momentDiables RougesCoupe du monde 2022CTR AwardsStar AcademyPermis de conduire Accueil

L’incendie à Saumos, en Gironde, est «fixé», indiquent les pompiers

La situation est « désormais favorable » en Gironde, en France, sur le front de l’incendie qui s’est déclaré lundi à Saumos, a indiqué jeudi la préfecture, selon qui la surface brûlée, estimée à 3.720 hectares, « pourrait être réévaluée ».

« La mobilisation des sapeurs-pompiers de la Gironde et d’autres départements, appuyés par d’importants moyens aériens, a permis de contenir l’incendie de Saumos », complète dans un communiqué la préfecture.

Elle juge cependant prématuré de permettre le retour à leur domicile des 1.840 personnes évacuées dans les communes de Saumos et Saint-Hélène, dans le sud du Médoc entre la station balnéaire de Lacanau, sur la côte Atlantique, et l’agglomération bordelaise.

Après avoir fortement progressé pendant 36 heures, le feu a ralenti sa course depuis mercredi et n’a pas progressé pendant la nuit, durant laquelle les conditions météo « ont été favorables » aux pompiers, selon le lieutenant-colonel Éric Pitault, officier de communication en Gironde.

Dans la nuit de mercredi à jeudi, « un nouveau vent, venu d’ouest, a dirigé le panache de fumée directement vers l’agglomération bordelaise », qui s’est réveillée avec une forte odeur de brûlé jeudi matin, indique dans un communiqué l’observatoire régional de l’air Atmo Nouvelle-Aquitaine.

Ce sinistre est le quatrième d’ampleur en Gironde cet été. Près de 30.000 hectares avaient déjà brûlé depuis juillet lors de trois gigantesques incendies, à La Teste-de-Buch et Landiras à deux reprises, dans un contexte de sécheresse historique.

Un autre feu, dans le sud de la région au Pays basque, a brûlé une quinzaine d’hectares sur le massif frontalier de La Rhune, mobilisant une quarantaine de sapeurs-pompiers, un hélicoptère bombardier d’eau espagnol ainsi que trois Canadair et deux Dash venus en renfort.

Mercredi soir, aux alentours de 23 heures, le feu était maîtrisé selon la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

Abonnement La Meuse, La Nouvelle Gazette, La Province, Nord Eclair et La Capitale