En ce momentNouveau SudinfoCrise énergétiqueLigue des Champions Accueil

Et si on retournait à l’école le mercredi après-midi ? Pour le département éducation de l’Union des villes et des communes flamandes, il ne s’agit pas de charger la barque des élèves et des enseignants, mais plutôt de rééquilibrer leurs horaires : cela permettrait aux jeunes de commencer les cours plus tard les autres jours… Ou de terminer plus tôt, ce qui limiterait aussi leurs problèmes de concentration.

Oiseaux de nuit

« Les recherches nous apprennent que les ados ont besoin de neuf heures de sommeil en moyenne. Leur horloge biologique se dérègle. De nombreux ados sont des oiseaux de nuit. Un début plus tardif de la journée scolaire et donc un déplacement des cours vers le mercredi après-midi peut les aider à rester impliqués dans les cours », estime un pédagogue interviewé par « Het Laatste Nieuws ».

Le public cible ici est plutôt celui du secondaire. Cela dit, si les jeunes peuvent y trouver leur compte, si des horaires plus flexibles ne sont pas un désavantage pour les écoles en période de pénurie de profs, on oublie que les jeunes pratiquent souvent des activités culturelles et sportives le mercredi après-midi.

Des journées d’école qui commencent plus tard ou finissent plus tôt peuvent mettre des parents dans l’embarras… On nous rétorquera qu’aujourd’hui, des parents s’arrachent les cheveux à trouver des solutions de garde le mercredi après-midi.

Que pense-t-on côté francophone de ce retour vers le passé (les enfants allaient à l’école le mercredi après-midi il y a un demi-siècle) ?

« Tout ce qui est pensé en fonction du temps de l’enfant, qui est centré sur son intérêt, est louable et il ne faut jamais fermer le débat », estime le psychopédagogue Bruno Humbeeck, chargé de recherche à l’Université de Mons. « Si on veut revaloriser le temps de l’enfant avec une étanchéité entre temps personnel, temps familial et temps d’école, on peut avancer vers plus de confort pour lui. »

Réseaux prudents

Un rééquilibrage du temps scolaire lui semble donc intéressant : « Quand j’entends le bruit fait autour des nouveaux rythmes scolaires annuels, je me dis qu’il est temps de lancer le chantier des rythmes journaliers. Sinon, ce sera insuffisant, presque contre-productif. Ce genre d’idée, c’est le début d’une réflexion nécessaire. »

Du côté des réseaux, on se montre prudent : « Cette idée a déjà fait l’objet de réflexions et d’études diverses. Elle est théoriquement intéressante pour que les rythmes journaliers des élèves soient plus équilibrés entre activités scolaires, culturelles, sportives et temps de repos, mais sa faisabilité pratique, ses avantages, ses inconvénients n’ont pas été analysés en détail. Sa concrétisation n’est donc pas à l’agenda », répond Wallonie Bruxelles Enseignement.

Pour le réseau catholique, le directeur général du SeGEC, Étienne Michel, fait remarquer que les nouveaux rythmes annuels s’appuyaient sur un consensus qui n’existe pas pour les rythmes journaliers : « La ministre Désir a dit qu’elle ne modifierait pas ces rythmes sous cette législature ».

Elle a demandé une étude à la Fondation Roi Baudouin, ce que sa prédécesseure, Marie-Martine Schyns (Les Engagés), avait fait pour les rythmes annuels sous la législature précédente.

Syndicats très mitigés

Les syndicats ont réagi de manière moins crispée qu’on nous l’avait prédit. « Nous restons ouverts à la discussion », dit Joseph Thonon (CGSP). « Avoir congé le mercredi après-midi est une tradition dans le fondamental et les enseignants n’y ont déjà pas beaucoup de temps pour préparer les cours. Dans le secondaire ? Cela existe dans des écoles techniques. Ce qu’on refuse, c’est des horaires coupés avec un long temps de midi pour de la culture ou du sport et des cours reprenant ensuite. »

« Il n’y a aucun débat sur les rythmes journaliers. Lancer cela sans réflexion me semble mettre de l’huile sur le feu », se contente de réagir Roland Lahaye (CSC).

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

** ** ** ********** ** ********** ** ******** ****************** **** ** ************ ********** ** ********* *** ****** ** *** ******** ********** ** ** ******** *** ** ******* ** ****** *** ******** ** *** ************ **** ******* ** ************** ***** *************** **** *********** *** ****** ** ********* *** ***** **** **** *** ****** ******** ** ** ******** **** ***** ** *** ********** ***** ***** ********** ** **************

******* ** ****

*********** ********** **** ********** *** *** **** *** ****** ** **** ****** ** ******* ** ******** **** ******* ********** ** ********** ** ******** **** **** *** ******* ** ***** ** ****** **** ****** ** ** ******** ******** ** **** ** ************ *** ***** **** ** ******** *********** **** *** ***** ** ****** ********** **** *** ************** ****** ** ********** *********** *** *********** ******* ***************

** ****** ***** *** *** ******* ***** ** *********** **** **** ** *** ****** ******* * ******* **** ******* ** *** ******** **** ********* ** **** *** ** ************ **** *** ******* ** ******** ** ******** ** ****** ** ****** *** *** ****** ********** ******* *** ********** *********** ** ********* ** ******** ************

*** ********* ********** *** ********** **** **** ** ********* **** **** ******* ****** *** ******* **** *************** ** **** *********** ******************* *** ******* ************* *** ******* ** ******* *** ********* ** ***** ** ******** ************

*** ********** ****** *********** ** ** ****** **** ** ****** **** ******* ******** ** ********** ** ******** *********** ** * * ** ********************

************ ** *** *** ****** ** ******** ** ***** ** *********** *** *** ******* *** *** ********** *** ******* ** ** ** **** ****** ****** ** *************** ****** ** **************** ***** ********* ******* ** ********* ** *************** ** ***** ********** ** **** *********** ** ***** ** ********** **** *** ************* ***** ***** ********** ***** ******** ** ***** *********** ** **** ******* **** **** ** ******* **** ************

******** ********

** *************** ** ***** ******** *** ****** **** ******************* ************* *********** ** ***** **** ****** *** ******** ******* ********* ******** ** ** *** ******* *** ***** ** ****** ** ******** *** ******* ************ ****** ** **** ************ ******* ***************** ** ***** ********** ******* ** ****** ******* ********** ********************

** ****** *** ********* ** ** ****** ************** ************* ***** * ****** **** ********* ** *********** ** *********** ********* **** *** ************** ************* **** *** *** ******* *********** *** ******** ****** **** ************ ***** ********** ********** ************ ********* ** ***** ** ****** **** ** ************ ********* *** ********** *** ************** ******* *** ***** ********* ** ******** ** *************** ******* **** *** ** ******************* ******* ******** ********* *************

**** ** ******* *********** ** ********* ********* ** ****** ******** ******* **** ********* *** *** ******** ******* ******* ************** *** ** ********* *** ********** *** **** *** ******* ****************** ********** ******** ****** * *** ********* ** *********** *** *** ******* **** ***** *********************

**** * ******** *** ****** ** ** ********* *** ********* ** *** ** **************** ************* ****** **** ********** ***** **** **** *** ******* ******* **** ** ************ *************

********* ***** ********

*** ********* *** ****** ** ******** ***** ******** ******* **** ********* ******** ************ ******* ******* ** ** ******************* *** ****** ****** ******* ************* ****** ** ******** *********** *** *** ********* **** ** *********** ** *** *********** ***** *** ****** *** ******** ** ***** **** ********* *** ****** **** ** ***************** **** ****** **** *** ******* *********** ** ******* ******* ******* *** ******** ******* **** ** **** ***** ** **** **** ** ** ******* ** ** ***** ** *** ***** ********* ****************

********** ***** * ***** ****** *** *** ******* ************ ****** **** **** ********** ** ****** ****** ** ********* *** ** ************ ** ******** ** ******* ****** ****** ******

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles