En ce momentCoupe du monde 2022Permis de conduire Accueil

Le KCE évalue l’ogranisation des soins hospitaliers pédiatriques à domicile

Le Centre fédéral d’expertise des soins de santé (KCE) s’est penché sur l’organisation de la pédiatrie dans les hôpitaux belges et sur la situation des soins pédiatriques transmuraux, c’est-à-dire des soins de type «hospitalisation à domicile».

Plusieurs projets pilotes seront prochainement mis en place afin d’évaluer si un tel modèle de soins pourrait être mis sur pied dans le pays.

En Belgique, la prise en charge des enfants qui nécessitent des soins spécialisés reste fortement axée sur l’hôpital. Le pays compte 91 hôpitaux disposant d’un ou plusieurs services de pédiatrie, répartis sur 99 sites distincts (57 en Flandre, 32 en Wallonie et 10 à Bruxelles).

«Certaines zones géographiques comportent de nombreux services de pédiatrie de petite taille. Beaucoup d’entre eux ne sont réellement ’pleins’ que lors du pic hivernal dû aux bronchiolites à virus respiratoire syncitial (VRS), et restent très faiblement occupés durant la plus grande partie de l’année (parfois moins de 10% des lits sont occupés)», observe le KCE. Le centre d’expertise souligne que «maintenir en fonction 24h/24 un service de pédiatrie complet est coûteux, sans parler de la pénurie actuelle de personnel infirmier et de pédiatres».

Le KCE estime dès lors «judicieux» que les hôpitaux repensent la capacité des services de pédiatrie et leur répartition au sein des réseaux locorégionaux, tout en tenant compte de l’accessibilité géographique.

A cet égard, les autorités sanitaires s’intéressent à de nouveaux modèles de soins à domicile pour des patients pédiatriques, qui seraient normalement pris en charge à l’hôpital, et qui émergent ailleurs dans le monde. Il s’agit de soins transmuraux, qui mettent l’accent sur le suivi ambulatoire et les soins prodigués dans l’environnement familier des patients. Un tel fonctionnement permettrait d’éviter les hospitalisations inutiles, qui peuvent se révéler difficiles voire traumatisantes pour les enfants et leurs parents.

«En Belgique, les soins pédiatriques transmuraux n’en sont qu’à leurs balbutiements. Ainsi, en 2020, cinq équipes de ’liaison pédiatrique’ ont pris en charge un peu plus d’un millier d’enfants, ce qui est assez peu en comparaison avec ce qui se fait dans d’autres pays», rapporte le KCE.

A l’issue de son étude, le Centre fédéral d’expertise estime que le modèle actuel des équipes de liaison pédiatrique (composées de pédiatre, infirmier, kinésithérapeutes ...) coordonnées par l’hôpital pourrait être étendu. Il considère par ailleurs que le modèle néerlandais, qui confie la coordination aux acteurs des soins à domicile, pourrait offrir une piste alternative. «Mais dans les deux cas, une pierre d’achoppement pourrait être le manque d’infirmiers à domicile détenant une expertise suffisante en soins pédiatriques», épingle le KCE.

Des projets pilotes seront prochainement mis en place afin d’évaluer différents modèles de soins pédiatriques transmuraux et de voir si leur généralisation est possible en Belgique.

En attendant, le KCE propose de remplacer le modèle actuel d’organisation des soins pédiatriques par un nouveau programme de soins encore à développer dans lequel d’autres formes de soins ont leur place à côté du service de pédiatrie classique. En cas d’évaluation positive, les soins pédiatriques transmuraux devraient également, après la phase pilote, faire partie du programme de soins.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo