Pour éviter tout risque, les centrales nucléaires belges devraient réaliser des investissements

Pour éviter tout risque, les centrales nucléaires belges devraient réaliser des investissements

(Belga)

Electrabel a rendu son rapport final sur les stress tests effectués sur les 7 réacteurs nucléaires belges. Doel 1, Doel 2, Doel 3, Doel 4, Tihange 1, Tihange 2 et Tihange 3 sont concernées. Le rapport recommande des investissements importants.

Rédaction en ligne

Publié le 02/11 à 06h53

C’est ce qu’écrit mercredi L’Echo. Electrabel avait jusqu’au 31 octobre pour rendre son rapport mais l’entreprise l’a remis trois jours plus tôt, le 28 octobre.

Les experts ont contrôlé les capacités de résistance des centrales nucléaires aux phénomènes naturels mais aussi aux conséquences de l’activité humaine (attentats terroristes, etc).

Les investissements recommandés par le rapport seraient à réaliser principalement sur les trois premiers réacteurs (Doel 1, Doel 2 et Tihange 1) pour renforcer leur résistance aux différentes possibilités de risques mais aussi leur fonctionnement.

L’Agence fédérale de contrôle nucléaire (AFCN) et sa filiale Bel V vont maintenant évaluer les conclusions des experts et élaborer un rapport national sur les stress tests d’ici le 31 décembre 2011.

Le fait de soumettre les centrales nucléaires à des tests de résistance a été décidé au niveau européen dans la foulée du tremblement de terre et du tsunami qui ont frappé en mars dernier le Japon et ont causé d’importants dégâts à la centrale de Fukushima.