Bourse: le titre Dexia suspendu à la demande du régulateur belge

Le titre de la banque Dexia, coté à la Bourse de Bruxelles et de Paris, est suspendu depuis 15h59 à la demande du régulateur belge, a indiqué jeudi l’opérateur boursier NYSE Euronext. A 15h54, dernier cours disponible, le titre perdait 17,24% à 0,85 euro.

Rédaction en ligne

Publié le 06/10 à 16h34

“Le titre est suspendu à la demande du régulateur belge depuis 15h59”, a déclaré une porte-parole du groupe boursier, alors que l’option d’une nationalisation de la branche belge de l’établissement en difficultés a été évoquée.

Dexia avait auparavant indiqué dans la journée qu’elle n’avait été informée d’aucune décision sur son avenir en Belgique et qu’une réunion de son conseil d’administration se tiendrait samedi.

Selon les sites de l’Echo et De Tijd, le gouvernement, à l’issue d’un conseil des ministres restreint, privilégierait l’option de la nationalisation de la branche belge. Mais ce fait n’a pas été confirmée à la mi-journée par le gouvernement.

Par ailleurs, un investisseur international est prêt à reprendre la branche luxembourgeoise de Dexia, présente dans la banque de détail et la gestion d’actifs, a annoncé jeudi le ministre luxembourgeois des Finances, Luc Frieden.

Enfin, concernant la partie collectivités locales, essentiellement en France, la piste la plus probable passe par la Caisse des dépôts (CDC, bras financier de l’Etat français) et la Banque Postale (publique), qui se substitueraient à Dexia pour prêter aux collectivités.