Opération stups chez Arcelor: les ouvriers se droguaient au boulot!

 

 
    Une opération de la section "stupéfiants" de la police de Charleroi a été menée dimanche dans les installations d'Arcelor Mittal (ancienne Fafer), route de Châtelet, à Marchienne-au-Pont (Charleroi), a-t-on appris lundi de source policière.

    Rédaction en ligne

    Cette opération trouvait son origine dans un récent accident de travail, et la chute d'une poche de 40 tonnes de métal en fusion dans des circonstances qui donnaient à penser qu'il y avait eu consommation de stupéfiants sur place.

    L'accident n'avait fait aucune victime, mais des dégâts estimés à un million d'euros. Il survenait après d'autres, moins graves.

    Dimanche, une cinquantaine de policiers de la zone de police locale sont descendus sur place, avec l'appui de maîtres-chiens. Leurs investigations ont permis de découvrir dans une canalisation bouchée des boulettes d'aluminium utilisées par des toxicomanes pour fumer héroïne et cocaïne, ainsi que des seringues.

    Plusieurs ouvriers ont été examinés et quatre d'entre eux se sont avérés positifs. L'un d'eux a admis avoir consommé du cannabis avant de venir travailler. Un autre était en possession d'un joint roulé.

    Les deux autres avaient de la marijuana. Ces deux derniers ont été laissés en liberté.