L'abbé Borremans condamné à 5 ans pour viol sur un gamin de 6 ans

Robert Borremans. Belga

Robert Borremans. Belga
    L'abbé Robert Borremans a été condamné mercredi par la cour d'appel de Bruxelles pour abus sexuels sur un garçon de 6 ans parmi son entourage.

    Rédaction en ligne

    La cour a confirmé le jugement qui avait été rendu en janvier 2008 par le tribunal correctionnel. L'homme d'église écope de 5 ans de prison avec un sursis de 3 ans.

    “Les faits qui lui sont reprochés et pour lesquels il a été condamné, sont graves, a fortiori lorsqu'ils sont commis par un prêtre. Les responsables du diocèse de Malines-Bruxelles veulent exprimer ici toute leur tristesse et leur honte par rapport à de tels agissements injustifiables.

    Ils présentent les plus humbles excuses à la victime et sa famille”, a précisé le vicariat.

    Depuis la mise à l'instruction de cette affaire, l'archevêque a imposé à l'abbé Borremans de limiter ses activités au service de l'Eglise à des tâches administratives et techniques et ne lui a donc plus confié de mission pastorale.

    Conformément aux règles de procédure édictées par la Congrégation pour la Doctrine de la Foi (Saint Siège), l'archevêque prendra toutes les dispositions prévues, conclut le vicariat.

    L'abbé Borremans avait déjà été condamné pour des faits similaires. Ceux-ci se sont passés entre 2005 et 2006 dans la maison même d'un proche du prêtre. Ce dernier aurait commis des attouchements sur le fils adoptif de ce proche, dont il était le parrain.

    Dans ses premières dépositions, Robert Borremans avait avoué l'attirance qu'il éprouvait envers la victime et envers d'autres jeunes garçons. Puis, face au tribunal puis à la cour, il avait déclaré qu'il n'avait pas touché cet enfant avant ses 18 ans et que ce dernier était consentant.

    Il avait justifié ses premières déclarations en disant qu'il voulait protéger la jeune victime, qui a dénoncé les faits à ses 21 ans.