Décès d'Andrée Peel, héroïne de la résistance

Andrée Peel, héroïne de la résistance française pendant la Seconde guerre mondiale, est morte à 105 ans dans une maison de retraite anglaise, a annoncé lundi le responsable de l’établissement de Bristol. Andrée Peel, surnommée l’ » agent Rose », avait aidé les avions alliés à se poser pendant l’occupation de la France par les troupes allemandes, en utilisant des torches, et a apporté son aide aux Britanniques et aux Américains qui se posaient en France. Winston Churchill avait envoyé une lettre de remerciements à celle à qui l’on lui attribue d’avoir sauvé plus d’une centaine de vies. En 2004, elle a été faite officier de la Légion d’honneur, la plus élevée des décorations françaises. Après la guerre, elle s’est installée en Angleterre après avoir rencontré son mari, le Britannique John Peel. Son autobiographie a été publiée sous le titre « Miracles do happen » en Grande-Bretagne et « Les miracles existent » en France.