Ophélia, la femme de ménage du Sofitel, qui accuse Dominique Strauss-Kahn

Qui est donc cette femme de ménage qui accuse Dominique Strauss-Kahn? Peu d'infos filtrent sur le sujet. Ce serait, notamment, une employée très sérieuse, répondant selon la radio RMC au prénom d'Ophélia. Elle aurait 32 ans, célibataire et serait afro-américaine.

Rédaction en ligne

Publié le 17/05 à 06h51

C'est d'abord le député Bernard Debré qui a dit: “ Ce n'est pas la première fois que DSK se livrait à ce genre d'agissements au Sofitel. La direction était au courant mais jusque là n'osait rien dire. Elle a étouffé toutes les autres affaires. D'autres femmes de chambre avant Ophelia avaient été agressées. ”.

Le nom est lâché: Ophélia. Confirmation par l'envoyé spécial aux États-Unis de RMC.... et dans la presse française, qui reprend l'identification, au contraire de la presse américaine, qui en fait pourtant un portrait.

“C'est une femme bien, très agréable, très amicale. Elle est en état de choc”, a déclaré une de ses collègues de l'hôtel Sofitel au New York Post. “La direction de l'établissement nous a demandé de ne pas lui poser trop de questions parce qu'elle est très affectée.”

Cité par le New York Times, le concierge de l'immeuble où elle réside a raconté qu'elle avait emménagé récemment. “Ce sont de braves gens”, a déclaré au quotidien une voisine, également immigrée africaine. La direction de l'hôtel quant à elle a indiqué dans un communiqué que la conduite de la victime présumée était exemplaire.

“Notre employée travaille au Sofitel New York depuis trois ans et nous sommes entièrement satisfaits de son travail et de son comportement”, a assuré à l'AFP le directeur général de l'hôtel Jorge Tito. La jeune femme n'a pas d'antécédent judiciaire et ne semble pas avoir jamais rencontré Dominique Strauss-Kahn précédemment, selon la presse américaine.