DSK a passé sa première nuit dans une prison de New-York (vidéo)

Dominique Strauss-Kahn, accusé de tentative de viol et d’agression sexuelle par une employée d’hôtel, a passé sa première nuit dans la prison de Rikers Island à New York, la juge devant laquelle il a comparu ayant refusé sa libération sous caution.

Rédaction en ligne

Publié le 17/05 à 13h06

Le patron du Fonds monétaire international, 62 ans, a été conduit dans l’immense prison, où il devait bénéficier d’une cellule individuelle, a indiqué lundi soir un porte-parole de l’administration pénitentiaire.

“Il ne sera pas en contact avec les autres prisonniers”, avait précisé le porte-parole. “Cela ne veut pas dire qu’il sera toujours dans sa cellule. Cela veut dire que quand il en sortira, il sera toujours accompagné d’un gardien”.

M. Strauss-Kahn, interpellé samedi, a été écroué lundi par une juge de New York. Il nie les faits qui lui sont reprochés.

La juge Melissa Jackson a refusé de libérer sous caution d’un million de dollars l’ancien ministre français, deux jours après son arrestation à l’aéroport Kennedy de New York alors qu’il se trouvait dans un avion en partance pour Paris.

La juge a pris cette décision juste après que l’accusation eut déclaré que Dominique Strauss-Kahn aurait été impliqué dans une affaire similaire dans “au moins un” autre cas. Il y a des “informations selon lesquelles il a eu une conduite similaire à celle-ci”, a déclaré le procureur.

La prison de Rikers Island se trouve sur une île de l’East River, au nord du quartier du Queens, au large de l’aéroport La Guardia, et occupe toute l’île. Elle abrite 10 des 15 centres de détention à New York, indique l’administration pénitentiaire de New York sur son site web.

Selon plusieurs sites dédiés aux prisons américaines, elle accueille dans des bâtiments de tailles variables entre 13.000 et 14.000 détenus, ce qui en fait l’un des plus grands centres de détention au monde. Elle peut détenir jusqu’à 17.000 détenus, selon l’administration pénitentiaire.

“Depuis le début des années 1990, le taux de criminalité à Rikers Island a chuté drastiquement et l’endroit est loin d’être aussi dangereux qu’il l’a été”, est-il écrit sur le site internet d’un cabinet d’avocats new-yorkais (storobinspodek.com).

“Cela reste néanmoins une prison et certains détenus peuvent se montrer violents et les gardiens pas toujours capables de contrôler la situation”, est-il ajouté.

Le complexe surnommé “le Rock” par les prisonniers a commencé à être construit dans les années 1930. Il a depuis inspiré plusieurs morceaux de rap. Cette ville dans la ville qui s’étend sur 1.700 km2, une surface qui représente la moitié de Central Park, est accessible à partir du Queens grâce à un pont.