La coiffeuse qui viole son cambrioleur: un vieux fait divers mais une nouvelle célébrité!

C'est l'histoire d'une coiffeuse chez qui on vient cambrioler. Mais la dame n'a pas l'intention de se laisser faire. Ceinture noire de karaté, elle en retourne deux au cambrioleur et le viole. Comment une vieille histoire réapparaît dans l'actualité et fait le tour du monde... Une page facebook Olga Zajac (The world's greatest Salon Owner) a même été créée!

Rédaction en ligne

Publié le 14/07 à 11h20

Car l'histoire que nous vous avons relatée hier, s'est en réalité déroulée... en avril 2009, comme en atteste cette dépêche d'United Press:

Mais pour une raison mystérieuse, elle est réapparue dans certains journaux anglais (Daily Mail, The Sun) et dans des dépêches d'agence. Comme si cela venait de se passer...

C'est ainsi qu'Olga Zajac, 28 ans et coiffeuse de son état, est devenue une célébrité à retardement.

Il faut dire que son histoire n'est pas banale. Elle a vu débarquer chez elle Viktor Jasinkski, un homme de 32 ans. Celui-ci n'avait pas de bonnes intentions. Il voulait cambrioler le salon de coiffure. Ce qu'il ne savait pas, c'est qu'Olga était ceinture noire de karaté. Elle n'a fait ni une ni deux, lui a retourné un fameux coup-de-poing et l'homme s'est retrouvé au sol.

Olga a déshabillé son cambrioleur, lui a donné du viagra et l'a violé. Elle l'a séquestré comme ça pendant 3 jours avant de le relâcher.

L'homme est allé se plaindre à la police et celle-ci est allée interpeller Olga. “ Ce bâtard, je voulais lui donner une leçon, a-t-elle commenté. C'est vrai que nous avons eu des relations sexuelles quelques fois. Mais pendant ces 3 jours, je lui ai donné à manger, je lui ai donné de nouveaux jeans et quand il est parti je lui ai donné 1000 roubles ”.