Bientôt un panneau interdisant les quads à Bruxelles

Bientôt un panneau interdisant les quads à Bruxelles

Partout dans la ville.

La plupart des communes bruxelloises attendent depuis longtemps l’instauration d’un nouveau panneau officiel d’interdiction des quads.

Rédaction en ligne

Publié le 08/06 à 19h04

Si toutes confirment leur volonté d’introduire cette interdiction, la Région fera le nécessaire pour l’appliquer sur tout le territoire de la capitale, a affirmé mercredi le secrétaire d’Etat bruxellois de la Mobilité Bruno De Lille.

Celui-ci était interpellé à ce sujet par les députés Jef Van Damme (sp.a) et Annemie Maes (Groen!) en commission infrastructure du parlement bruxellois. Il s’est dit lui-même favorable à une interdiction générale de ce type de véhicule inadapté à un usage en ville.

Le secrétaire d’Etat fédéral de la Mobilité Etienne Schouppe a préparé un texte d’Arrêté qui attend la signature royale pour permettre la création d’un panneau d’interdiction spécifique.

Selon Bruno De Lille, le gouvernement bruxellois a remis, en juin 2010, un avis favorable à cette initiative en demandant qu’un tel panneau puisse être utilisé par zone pour permettre d’étendre sa portée, le cas échéant, à l’ensemble de la Région.

La signature royale pourrait être apposée d’ici la fin du mois de juin, si bien que la possibilité d’introduire une interdiction pourrait naître à partir de septembre 2011, a-t-il dit.

Bruno De Lille a toutefois fait part de ses craintes de voir l’interdiction ne porter que sur un type de véhicule trop restrictif, en excluant par exemple de la mesure, les véhicules à trois roues apparentés au quad.

Pour lui, les quads ne sont en principe pas destinés à la voie publique. Ils sont bruyants et sont construits pour un style de conduite sportif et nerveux, ce qui en fait des engins ne favorisant pas la qualité de vie en ville.