Une ex-ministre sénégalaise: "Si vous êtes noir, évitez Bruxelles"

Une ex-ministre sénégalaise:

Khadi Fall accuse la police de l’avoir humiliée.

Khadi Fall n'a rien d'une demandeuse d'asile. Prof d'université à Dakar, ex-ministre, elles se rend souvent en Europe pour y donner des conférences. Une fois encore, dit-elle, “ elle a été accueillie comme une moins que rien ” par la police à l'aéroport de Zaventem.

P. N.

Publié le 21/01 à 10h02

"Si j'ai, cette fois, décidé de témoigner en écrivant une carte blanche sur le site d'un grand journal sénégalais, c'est pour deux raisons. La première, c'est que cela n'est pas la première fois qu'on m'humilie à Bruxelles. La seconde, c'est parce que beaucoup d'autres compatriotes ont subi les mêmes faits en se rendant en transit à l'aéroport de Zaventem."

Madame Fall que nous avons pu joindre hier à Dakar n'en démord pas. "Si vous êtes noir de peau, je vous conseille d'éviter Bruxelles. Avec ce type de comportement, on peut craindre qu'après l'Italie et l'Espagne, la Belgique ne soit le troisième pays de l'Union européenne où, pour des bagatelles, un Sénégalais risque d'être froidement abattu d'un coup de feu."

Ce vendredi, la porte-parole de la police fédérale tombait des nues. "Cette dame a été prise le 6 janvier pour un contrôle de deuxième ligne qui a duré 28 minutes. Aucun incident n'a été constaté", déclare-t-elle tout en précisant que l'officier de liaison de la police, actuellement à Dakar, va tenter d'entrer en contact avec Khadi Fall.

Découvrez le reportage complet dans les éditions "papier" du groupe Sud Presse de ce jour.