"Miss coquine et les pompiers": partouze à la caserne carolo

Seuls les clichés les plus soft ont été montrés....

Seuls les clichés les plus soft ont été montrés....
    C'est Sud Presse qui le révèle: quatre pompiers de Charleroi sont suspectés d'avoir participé à une partouze avec des libertins liégeois, dans les bâtiments de la caserne. Très pros, ils avaient gardé chaussettes et chaussures pour être prêts pour une éventuelle intervention!

    Rédaction en ligne

    Tout a débuté sur un site Internet fréquenté par des échangistes belges. Un couple a émis le souhait d'assouvir un fantasme au cœur d'une caserne de pompiers. Et c'est à Charleroi qu'ils ont trouvé satisfaction.

    Selon nos infos, les faits se sont produits samedi passé, le 22 mai. Une jeune femme de 31 ans, et son compagnon, âgé de 41 ans, originaire de Liège, se sont présenté à la caserne de Jumet (Charleroi) où plusieurs pompiers avaient fixé le rendez-vous coquin.

    A priori, le compagnon était exclusivement chargé de prendre les photos.

    Sur le site Internet, le couple se fait se fait appeler “ Leskokin ”. Le commentaire de la jeune femme sur cette galerie de photos très hot est sans équivoque: “ Soyez sympa de ne pas critiquer les pompiers qui ont gardé leurs chaussettes et leurs chaussures mais, à chaque instant, ils pouvaient sortir en intervention […]. ” La sécurité avant tout...

    Miss Coquine et les pompiers

    La galerie de photos est intitulée “ Miss coquine et les pompiers ”. En tout, pas moins de trente clichés illustrent l'incroyable scène qui s'est déroulée dans la caserne. D'abord dans la salle de sport, ensuite dans le car, la jeune femme et plusieurs pompiers ont multiplié les défis sexuels. Tout s'est produit dans le courant de l'après-midi.

    “ Leskokin ” salue les prouesses des pompiers qu'elle qualifie de très sympathiques et de très corrects. Profil détaillé sur le site: le couple se définit comme libertin, mélangiste, échangiste et privilégie les groupes.

    Les autorités carolos (chef de corps des pompiers et bourgmestre) ont été avisées de la situation, d'ores et déjà qualifiée de gravissime (lire ici)

    Du côté des pompiers, on nous confirme de manière anonyme qu'il ne s'agit pas d'un cas isolé.

    “ La grande mode du moment ”

    C'est la grande mode du moment sur ce site internet ”, nous confie un libertin carolo. “ Beaucoup de demandes de couples pour des rendez-vous avec des pompiers ou policiers. Toutes les parties se mettent d'accord sur le scénario de la rencontre: endroits, uniformes, pratiques sexuelles, nombre de participants sont déterminés au préalable. ”

    Ce type d'activités s'est déjà produit dans l'une ou l'autre caserne de Charleroi mais également dans la région de Liège, sans plus de précision.

    Le dérapage de samedi passé salit évidemment l'image de tous les pompiers qui, pour la plupart, abattent pourtant un travail fantastique.

    G.H. et P.B.