Chertal: redémarrage du laminoir à chaud

Le redémarrage est envisagé dès le mois de novembre.  sp

Le redémarrage est envisagé dès le mois de novembre. sp
    ArcelorMittal envisage le redémarrage du laminoir à chaud de Chertal. Le groupe sidérurgique a annoncé, lundi soir, aux représentants des membres de son personnel à Liège, son intention de redémarrer le laminoir à chaud de Chertal au mois de novembre.

    (BELGA)

    La direction d'ArcelorMittal a indiqué, lundi soir lors d'une réunion avec les représentants du personnel à Liège, son intention de redémarrer le laminoir à chaud de Liège à Chertal dès le mois de novembre.

    Le redémarrage du laminoir à chaud de Chertal sera confirmé sous peu en liaison avec les conditions économiques et sociales nécessaires pour assurer compétitivité du groupe ”, a précisé ArcelorMittal dans un communiqué diffusé lundi soir. “ Les premiers chiffres indiquent que ce redémarrage représenterait quelque 150 emplois répartis en trois équipes. ” La phase à chaud de Liège avait été temporairement mise à l'arrêt en mai dernier. Depuis lors, les usines de Liège ont été alimentées en coils à partir d'autres sites européens du groupe, dont, principalement, à partir de celui de Dunkerque.

    De futurs développements dans les usines du finishing de Liège ont également été discutés ”, poursuit le groupe dans son communiqué. “ Des études sur plusieurs projets sont menées, comme l'industrialisation du procédé de revêtement sous vide, l'utilisation de nouveaux revêtements à Eurogal et l'optimisation du processus de revêtement organique des bobines à Ramet. ” L'augmentation de la production de la cokerie est confirmée par ArcelorMittal.

    Selon la direction du groupe, “ la conjoncture économique actuelle ne permet pas d'envisager le redémarrage des autres usines liégeoises de la phase à chaud pour l'instant. ” La production des hauts-fourneaux reste donc temporairement suspendue, “ mais les études pour améliorer la compétitivité de la phase à chaud se poursuivent ”, a conclu Lynn Robbroeckx, la porte-parole du groupe sidérurgique.