St-Valentin: il traque les couples illégitimes

 adg

adg
    Ce samedi, au programme de ce détective privé installé dans le Namurois: des filatures. A la Saint-Valentin, Gregory traque les maris et les femmes infidèles.“ La période est en effet propice pour confondre les couples illégitimes ”, explique-t-il

    Rédaction en ligne

    Grégory Dethy ne porte ni imperméable, ni lunette, ni chapeau. Mais dans le coffre de sa voiture, des vestes de couleur différentes. “Je me change pendant les filatures pour ne pas être remarqué ”, explique ce détective privé installé dans le Namurois. Au programme des filatures: les maris et les femmes infidèles. Le moment est idéal. Aujourd’hui, c’est la St-Valentin.

    La période est en effet propice pour confondre les couples illégitimes. Ils tentent de se voir un minimum ”, explique Grégory Dethy. Ce qui peut vite donner un repas aux chandelles à midi avec la maîtresse, et pour suivre, un tête-à-tête au coin du feu, le soir avec l’épouse.

    Et oui, quand on est détective privé, la Saint-Valentin n’est pas vraiment synonyme de romantisme. “Ce samedi, j’ai deux surveillances programmées. Mais il arrive aussi que ces couples se voient les jours suivant cette fête. D’autant que cette année, elle tombe un samedi. Il est plus difficile de trouver la bonne excuse pour quitter le domicile ”.

    Pourtant, foi de détective, certains maris ou femmes volages sont organisés. “Pour se couvrir de tous soupçons, certains n’hésitent pas à se procurer un deuxième GSM avec une carte prépayée ”. Comme ça aucune trace: pas de SMS enflammés qu’on oublie d’effacer, ni de numéros de téléphone redondants sur les factures.

    D’autres échafaudent de grands plans mais finissent par se trahir à cause d’un détail.

    Un mari avait décidé de partir en week-end avec sa maîtresse, raconte Grégory Dethy. Il a prétexté un voyage d’affaires à Paris. Il avait tout soigneusement préparé: il a acheté son billet pour le Thalys et est même allé à la gare... pour en ressortir immédiatement. Sa maîtresse l’attendait en voiture. Je n’ai donc pas pu le suivre. ” Cet homme se rendait en réalité au Luxembourg. Mais impossible de le savoir. “Sauf qu’une fois arrivé, il a téléphoné à sa femme depuis le téléphone fixe de l’hôtel! J’ai donc pu remonter la piste. ”