Tournai: coup de chaleur dans la “ maison close ”

Le début d’incendie a été provoqué par des bougies.  B.LIBERT

Le début d’incendie a été provoqué par des bougies. B.LIBERT
    Ce jeudi, dans l’après-midi, la “ maison close ” de la Drève de Maire a commencé à prendre feu, au sens premier du terme. Tout le monde a réussi à sortir indemnes Les bougies, allumées dans l’une des chambres, ont fait fondre la chaudière.

    Pauline Delobel

    Les pompiers ne le répéteront jamais assez: des bougies dans une chambre, c’est dangereux! Surtout quand on est fort occupé...

    Jeudi vers 16 h 30, des flammes sont sorties par la fenêtre d’une des chambres du 36 de la Drève de Maire. Dans l’une des pièces de la maison close, des bougies étaient disposées sur un petit banc. Ambiance romantique et tamisée. Sauf qu’à quelques centimètres autour, les voilages ont commencé à prendre feu. À peine le temps de se rhabiller, tout le monde était dehors lorsque la chaudière, un mètre au-dessus du départ d’incendie, a fondu. “Heureusement qu’elle n’a pas explosé ”, confie le capitaine des pompiers de Tournai. “À cause de la chaleur, la soudure d’un tuyau d’alimentation d’eau a cédé. ” En plus des dégâts dus à l’incendie, la chambre était inondée.

    La police, les pompiers et Electrabel étaient sur les lieux pour réparer ou constater les dommages.

    Quelques passants et riverains, amusés de la situation, observaient les secours mettant fin au spectacle.

    Pendant ce temps, les hôtesses patientaient sur le trottoir, de l’autre côté de la maison. Ne vous inquiétez pas, elles retrouveront bientôt, leur petit cocon. Après un bon nettoyage, un coup de peinture et de nouveaux voilages, le 36, Drève de Maire retrouvera ses petites habitudes.