Quand Van den Broek "bouscule" Sarkozy

 

 
    "S'il m'avait gêné, je lui aurais roulé dessus". On le dit timide, Jurgen Van den Broek. Ce qui ne veut pas dire, pour autant, qu'il se laisser marcher sur les pieds. Surtout après avoir fourni un terrible effort, comme le franchissement du Tourmalet. A l'arrivée, Sarko était dans son passage. Et il l'a bousculé...

    L'incident est rapporté par la DH ce matin.

    Peu après l'arrivée, Jurgen est venu buter sur Sarkozy, qui avait suivi la finale de l'étape avec Prud'Homme. Le Belge a "contourné" l'obstacle. Mais... "S'il m'avait gêné, je lui aurais roulé dessus", a-t-il dit à la DH. "Celui qui vient voir une course doit se ranger pour les coureurs... "Sarko était un peu ahuri de ce qui se passait", précise-t-il encore à HLN.