Abonnez-vous à -50%

Projet d’habitat sur le site du garage Cipriani: démolition puis construction de logements, 7 ans après l’incendie criminel et le décès du garagiste

Rue Désiré Dupain, à Pousset.
Rue Désiré Dupain, à Pousset. - JM

En décembre 2011, Giovanni Cipriani est décédé et le jugement de son meurtrier est intervenu en janvier 2015. Depuis le drame, le visage de l’entrée de la rue Désiré Dupain a peu évolué. Une rose demeure accrochée à la façade de l’habitation du garagiste. Si le garage est débarrassé de voitures et de débris, les lieux portent encore les stigmates du drame.

►► Deux raisons expliquent notamment cette situation.

►► Le meurtrier condamné à 25 ans de prison en 2015.

Notre sélection vidéo