Abonnez-vous à -50%

Un sexagénaire auteur de lettres d’insultes au couple Macron condamné à une lourde amende

© AFP
© AFP

Ce père de famille de 67 ans, consultant reconnu dans la chimie, qui comparaissait libre, a reconnu l’envoi de plusieurs lettres au palais présidentiel de l’Elysée entre septembre et décembre 2018. Dans ces courriers, des menaces explicites à l’égard d’Emmanuel et Brigitte Macron, ainsi que des insultes à caractère homophobe, pour lesquelles il n’est toutefois pas poursuivi : « nous allons te tuer », « prépare ta mort sale pédale », « président pédale » ou encore « Brigitte la vicieuse », a énuméré la cour devant l’impassibilité du prévenu.

« J’ai écrit ces lettres suite aux insultes du président vis-à-vis des Italiens », a-t-il expliqué à la barre. « Il a qualifié le gouvernement italien de populiste et la gendarmerie française est intervenue plusieurs fois en territoire italien pour ne pas garder des migrants », poursuit-il. Plus tard, il a reconnu avoir fait une « bêtise » et n’avoir pas pensé aux conséquences.

Les courriers étaient bien signés, mais le prévenu avait substitué à son nom celui de son médecin traitant et celui d’un voisin et « ami de 30 ans »… La police avait fini par l’interpeller, ainsi que son épouse, après les soupçons exprimés par son voisin. L’épouse avait ensuite reconnu l’écriture de son mari, et l’ADN laissé sur les lettres avait confirmé l’identité de l’auteur.

Notre sélection vidéo