Abonnez-vous au journal de votre région et recevez en cadeau une montre connectée Samsung Galaxy Watch4 ou un robot multifonction Domo

Le Parlement de Wallonie paralysé après le départ de la députée Patricia Potigny vers les Listes Destexhe

Exclusif
Le Parlement de Wallonie paralysé après le départ de la députée Patricia Potigny vers les Listes Destexhe

La majorité MR-cdH ne tenait qu’à un seul siège : elle disposait de 38 des 75 députés. Cette courte majorité déterminait aussi celle des commissions, qui préparent les textes qui sont ensuite votés par l’ensemble du parlement. Or, avec le départ de Mme Potigny vers les Listes Destexhe, ce sont ces commissions elles-mêmes qui vont être... paralysées !

Actuellement, les commissions sont composées de dix membres avec une répartition proportionnelle de 4 MR, 4 PS et 2 cdH. Mais avec 24 députés à la place de 25 dans le groupe MR, les compositions des commissions changeraient. Elles seraient désormais composées de 5 élus PS, 3 élus MR et 2 cdH.

« Quand le MR-cdH est arrivé au pouvoir en juillet 2017, ils avaient réduit les composition des commissions de 12 à 10 membres pour avoir toujours une majorité », nous explique Pierre-Yves Dermagne, chef de groupe PS. « Désormais, il y a clairement un problème car les commissions ne seront plus composées à la proportionnelle des membres du Parlement. Pour l’instant, il faut stopper tous les travaux des commissions. On vient de solliciter le bureau du Parlement wallon. »

Charles Michel a « pris acte » de la défection

Le président du MR Charles Michel a dit lundi «prendre acte» de la défection de la députée wallonne Patricia Potigny au profit des listes Destexhe, mettant à mal la courte majorité dont le gouvernement MR-cdH jouissait jusqu’ici à Namur.

« Il appartiendra au ministre-président Willy Borsus de mener des consultations pour l’organisation du travail du gouvernement et du parlement », a commenté lundi midi M. Michel, en marge d’une conférence de presse du MR consacrée à son programme climatique.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo