Le Journal de la rentrée - Retrouvez les photos de vos enfants dans votre journal LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

Fin de la collaboration entre Proximus et Dommel: les clients ont… 4 jours pour trouver une solution!

ISOPIX_22610789-004
Isopix

Vous avez été nombreux à apprendre la mauvaise nouvelle et, dans le même temps, à nous contacter après avoir appris que l’opérateur téléphonique Dommel/Billi allait arrêter ses services d’ici quelques jours. « Aujourd’hui j’ai reçu un mail de notre fournisseur d’accès internet et téléphonie me disant qu’ils mettent fin à leurs activités car ils ont perdu un procès contre Proximus. Nous sommes le 27 mars et ils arrêtent leurs services le 31 mars ! C’est une course contre la montre qui commence pour pouvoir transférer notre ligne, alors que je n’en ai absolument pas le temps », nous a expliqué Anna, une fidèle lectrice, via notre bouton Alertez-nous.

En effet, d’ici quelques jours, des milliers de personnes (selon Data News, Dommel et Billi auraient ensemble environ 12.000 clients mobiles et 10.000 clients pour internet et le téléphone fixe) se retrouveront sans opérateur : « Depuis plus d’un an, nous essayons, avec Proximus, qui fournit exclusivement l’accès au réseau de cuivre en Belgique, de trouver une solution nous permettant de continuer à fournir à nos clients un produit télécom compétitif et innovant », explique Dommel par voie de communiqué. « Cependant, dans cette aventure, nous avons rencontré un monopoleur puissant qui fait de son mieux pour restreindre l’accès au réseau téléphonique et, par extension, à l’accès au haut débit via la ligne téléphonique pour les opérateurs virtuels. Poussés dans notre lutte, nous avons épuisé toutes les options légales disponibles pour nos clients, mais malheureusement sans succès et nous devons abandonner la lutte aujourd’hui ».

De son côté, Proximus dit être, tout commes de nombreux clients, victime de Dommel: « Proximus confirme qu'elle a envoyé la 17 janvier 2019 une notification formelle de suspension des services fournis à Alpha 11, Schedom (connu sous la marque Dommel) et Billi pour manquement structurel à leurs obligations contractuelles de paiement. Proximus tient à souligner que cette décision de suspension est le résultat d'une situation prolongée de non-paiement de factures qui persiste jusqu'à présent. L’entreprise regrette que plusieurs tentatives pour parvenir à une solution négociée n'aient pas pu aboutir. Proximus a ensuite continué à garantir le service à Alpha 11, Schedom et Billi pendant les périodes de préavis contractuelles et réglementaires. Depuis novembre 2018, une procédure judiciaire est en cours devant le tribunal de commerce d'Anvers à cet égard. Le 12 février 2019, une revendication juridique de la part d’Alpha 11, Schedom et Billi dans le but d’obtenir certaines mesures provisoires, a été déclarée non fondée. Le 21 mars 2019, la Cour d'appel d'Anvers a de nouveau rejeté la demande en appel. La Cour a jugé que la décision de Proximus de mettre fin au contrat est justifiée et a rejeté tous les arguments de l'autre partie ».

Par conséquent, Proximus cessera de fournir le service à Dommel à partir du 31 mars 2019. Les services de roaming de Schedom cesseront dès ce mercredi 27 mars.

Dommel/Billi explique partir à la recherche d’un autre fournisseur de réseau. En attendant, des milliers de clients doivent, dans l’urgence, trouver un nouvel opérateur.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo