Catarina (26 ans) donne naissance à un petit garçon alors qu’elle est dans le coma: elle décède quelques heures plus tard

Catarina Sequeira
Catarina Sequeira - Capture Facebook

Catarina Sequeira devait vivre les plus beaux moments de sa vie. Cette jeune Portugaise de 26 ans était tombée enceinte et attendait son premier enfant. Sauf qu’en décembre dernier, elle a été prise d’une grave crise d’asthme.

Son état s’est très rapidement dégradé et les médecins n’ont eu d’autres choix que de la placer dans un coma artificiel pour tenter de la soigner. En vain. L’état de Catarina s’est détérioré et le lendemain de Noël, la jeune femme a été déclarée en état de mort cérébrale alors qu’elle était enceinte de dix-neuf semaines à cette époque.

Grâce à la législation portugaise sur les donneurs d’organes, les médecins ont décidé de garder Catarina en vie pour sauver la vie du bébé, comme le désiraient sa famille et notamment le père de l’enfant. En effet au Portugal, comme le rapporte la BBC, vous êtes automatiquement considéré comme donneur à moins que vous n’ayez indiqué le contraire. Pour Filipe Almeida, le responsable du comité d’éthique de l’hôpital dans lequel ce cas a été traité, cela signifie que vous pouvez faire don d’un cœur ou de poumons, « mais aussi de vous-même, afin qu’un enfant puisse vivre ».

Alors, lorsque les fonctions respiratoires de Catarina se détériorent jeudi dernier, ils ont décidé de donner naissance avec un peu d’avance au petit garçon par césarienne. Prématuré, le bébé, qui porte le nom de Salvador, pèse 1,7 kg mais se porte bien. Il doit toutefois encore rester hospitalisé pour au moins trois semaines. « C’est un bébé miracle », a déclaré son père dans les médias portugais.

Quelques heures après la naissance, l’appareil qui tenait Catarina en vie a été débranché et la jeune femme s’est éteinte. Ses funérailles ont eu lieu ce vendredi.

Notre sélection vidéo