Abonnez-vous pour 1€

Un poisson d’avril qui fait polémique: la RTBF fait marche arrière

Un poisson d’avril qui fait polémique: la RTBF fait marche arrière

« L’aéroport de Liège se met à l’heure chinoise avec du chien au menu », c’est le titre initial choisi par la RTBF. L’article, publié une première fois ce lundi 1er avril à 9h34, a depuis été mis à jour face à une polémique grandissante. Le texte joue ainsi sur la présence croissante de la Chine au sein de l’aéroport de Liège (et l’arrivée du mastodonte du commerce en ligne Alibaba). Le journaliste imagine – pour ce poisson d’avril – les conséquences de cette influence grandissante.

« Durant plusieurs mois, l’aéroport de Liège va devenir la copie conforme d’un aéroport chinois : affichage des vols, annonces micro pour les décollages et atterrissages… tout se fera en mandarin, la langue la plus répandue en Chine », écrit la RTBF. Le média de service public indiquait alors aussi sur son site web que le restaurant de l’aéroport servirait désormais du chien.

Controverse sur la toile

Alors, poisson d’avril réussi ou racisme ordinaire ? Sur les réseaux sociaux, certains sourient et notent rapidement (et heureusement) qu’il s’agit du traditionnel canular du 1er avril. D’autres trouvent ça moins drôle et accusent la RTBF de véhiculer, via cet article, un cliché sur la Chine et de pratiquer ce que l’on appelle du racisme ordinaire.

Rétropédalage

Sur Facebook, l’article publié par la page Liège – VivaCité RTBF a également suscité de nombreuses réactions. Certains sont ravis de n’être pas tombés dans le piège du 1er avril tendu par le média. D’autres plaisantent à leur tour. Quelques internautes, par contre, ne tolèrent guère la boutade. « Votre blague est de très mauvais goût. Pathétique », juge un premier. « Heu… Allô la RTBF, ce que vous faites là, c’est véhiculer des stéréotypes et clichés racistes. Oui, vous avez réussi à pondre un poisson d’avril raciste. Bien joué, c’est dégueulasse », tape un second.

Sur Twitter ou Facebook, certaines voix ont, semble-t-il, été entendues par la RTBF qui a rétropédalé. Le titre de l’article a été modifié pour « Aéroport de Liège : annonces micro et panneaux d’affichage en mandarin » et les références au menu contenant du chien ont été supprimées du papier. Sur Twitter, la RTBF a fait le choix de ne pas supprimer le tweet avec le titre controversé. Le lien, lui, ramène à l’article mis à jour.

Une remise en question salutaire du côté de Reyers même si une internaute note sur Facebook que « l ’article a été modifié, en toute discrétion, sans aucune excuse de leur part. Nice job ». Le poisson d’avril, un art à maîtriser avec justesse et parcimonie.

Notre sélection vidéo