Révélations sur les balises espion des voitures de Carles Puigdemont: elles ont été placées dans un hôtel de Bruxelles

La balise permettait de connaître ses faits et gestes.
La balise permettait de connaître ses faits et gestes. - ISOPIX/D.R.

On en sait beaucoup plus aujourd’hui sur les deux fameuses balises « espion » qui avaient été placées en février 2018 sur deux véhicules de Carles Puigdemont, le président de la Generalitat de Catalogne en exil en Belgique. Selon l’agence ACN, les deux balises noires ont été placées à l’époque où Puigdemont et ses amis se rencontraient à l’hôtel Husa President Patk à Bruxelles. C’est dans ce bâtiment qui a été déclaré en faillite au printemps 2018 qu’ils tenaient leur quartier général.

Une balise trouvée sur une auto de Puigdemont.
Une balise trouvée sur une auto de Puigdemont. - DR

Cet hôtel appartenait à l’ex-président du club de football du FC Barcelone, Joan Gaspart,

► Parmi les personnes suspectes, il y a le procureur Carlos Bautista Samaniego qui séjournait à Bruxelles

Notre sélection vidéo