Abonnez-vous pour 1€

Ils ont créé la première brasserie bio de la province de Liège

Ils ont créé la première brasserie bio de la province de Liège

« La Brasserie coopérative liégeoise a vu le jour dans la réflexion de vouloir proposer des bières bio, nous raconte Stany Herman, l’un des cofondateurs. L’idée était aussi d’avoir des bières qui utilisent des matières premières locales. On travaille en direct avec des agriculteurs afin de vraiment valoriser l’agriculture locale brassicole. »

La Brasserie coopérative liégeoise est née en 2015. « On a fait un premier appel à coopérateurs en 2016. On a commencé à brasser début 2017 pour débuter la commercialisation de notre première bière, la Badjawe (personne bavarde en wallon liégeois, ndlr), fin avril 2017. Cela fait donc tout juste deux ans. On compte maintenant un peu plus de 360 coopérateurs. »

Deux bières sont déjà proposées. Une blonde, la Badjawe, et une brune, la Nigauds. « En 2018, on a brassé 350 hectolitres, soit 35.000 litres de bière. C’était l’objectif qu’on s’était fixé pour l’année dernière. Cette année, on s’est fixé comme objectif de monter à 500 hectolitres. C’est pour ça que nous installons notre nouvelle brasserie à Alleur, nous faisons de nouveaux investissements, nous avons acheté du nouveau matériel qu’on est en train d’installer. Ça nous permettra de brasser entre 900 et 1.000 hectolitres. »

Les coopérateurs ont l’exclusivité de la découverte des produits. « C’est normal puisqu’ils sont les premiers à nous soutenir tant financièrement qu’humainement. Mais nos produits sont aussi présentés lors d’événements et vendus dans différents points de vente. »

Les bières de la Brasserie coopérative liégeoise commencent à faire parler d’elles. « On a cette chance que nos produits sont bien appréciés et que ça marche assez bien pour nous. »

Un projet qui n’aurait pas été possible sans l’aide de la Sowecsom. « Le capital de la coopérative est de 395.000 euros dont 100.000 euros apportés par la Sowecsom. »

Nicolas Reginster, conseiller investissement SOWECSOM : de nouveaux investissements pour tripler sa capacité de production

La Brasserie coopérative liégeoise a pu bénéficier du soutien financier de la Sowecsom parce qu’elle répondait à certains critères. « La coopérative a été créée en 2015 et a pris contact avec nous en 2016 pour le lancement de ses activités. Elle a lancé un Appel public à l’épargne qui lui a permis de boucler le financement dont elle avait besoin pour se lancer.

Elle est revenue vers nous en 2018 parce qu’elle avait besoin de nouveaux investissements pour tripler sa capacité de production. La Sowecsom est intervenue de deux manières : en devenant actionnaire à hauteur de 100.000 euros mais également en octroyant un prêt de 130.000 euros. »

Delphine Stévens, Codirectrice chez Step Entreprendre: la réalisation du plan financier

Delphine Stévens est codirectrice chez Step Entreprendre, « une structure d’aide à la création et au développement d’entreprises qu’on souhaite durables, coopératives et solidaires ».

« On a aidé la Brasserie coopérative liégeoise en réalisant son plan financier parce qu’elle devait réaliser de nouveaux investissements. Leur but était d’augmenter la capacité de production. On a aidé à faire cette analyse financière et à construire les prévisions financières. On les a aussi aidés dans le renouvellement d’un Appel public à l’épargne et la sollicitation du financement auprès de la Sowecsom. »