Abonnez-vous pour 1€

Nouvelle campagne de sensibilisation d’Infrabel aux dangers des passages à niveau (vidéo)

Vidéo
Nouvelle campagne de sensibilisation d’Infrabel aux dangers des passages à niveau (vidéo)
Capture d’écran YouTube

Jean-Pierre Barrière est le personnage-clé de la nouvelle campagne de sensibilisation d’Infrabel. Il est « l’homme que sa voisine ne salue pas », « l’homme qu’on dépasse allègrement dans la file chez le boucher » ou encore « l’homme que le chauffeur de bus ne daigne pas embarquer ».

À travers son histoire, Infrabel en appelle à « la plus grande vigilance et au respect, partout et tout le temps, des éléments de sécurité que sont feux de signalisation et barrières des passages à niveau », indique le gestionnaire de l’infrastructure ferroviaire par communiqué jeudi.

Cette campagne est lancée alors que 16 accidents ayant fait trois morts, dont deux mineurs (à Pont-à-Celles le 14 février et à Jambes le 19 mars), ont été déplorés au cours du premier trimestre 2019 à des passages à niveau. « Des chiffres très inquiétants » en comparaison avec la même période de l’année précédente lors de laquelle huit accidents ayant fait un mort avaient été enregistrés.

Par ailleurs, le mois dernier, une étude menée à la demande d’Infrabel avait montré que les règles de circulation aux passages à niveau étaient régulièrement ignorées. Il était ainsi apparu que 46 % des personnes interrogées avaient délibérément violé le code de la route à un passage à niveau au cours des six derniers mois. L’enquête révélait en outre que 77 % des personnes sondées n’hésiteraient pas à commettre une infraction si l’occasion s’en présentait. 42 % des usagers des passages à niveau interrogés se disaient toutefois « ouverts à de la sensibilisation et prêts à adapter leur comportement en conséquence ».

La nouvelle campagne lancée ce jeudi, qui sera diffusée en télévision et sur les réseaux sociaux jusqu’au 8 mai prochain, leur est donc destinée en priorité.