Abonnez-vous pour 1€

Un système de points-nœuds pour les randonnées en communauté germanophone

Un réseau qui s’étend sur 1.370km dans les cantons de l’est.
Un réseau qui s’étend sur 1.370km dans les cantons de l’est. - Fotolia

La ministre et la directrice de l’agence du tourisme de l’Est de la Belgique, Sandra De Taeye, qui est l’auteur du projet, ont présenté la finalité de ce réseau qui s’étend sur 1.370 km dans les cantons de l’Est.

Symboliquement, la ministre a fixé, ce vendredi, le premier des 7.500 panneaux de balisage, près de 10 ans après l’idée de développer ce projet.

« Après la mise en place, il y a des années, d’une infrastructure de qualité en matière de cyclisme, les mêmes précautions et préparations étaient primordiales pour l’implantation d’un réseau points-nœuds de la randonnée dans les Cantons de l’Est », a indiqué Sandra De Taye.

Le principe est assez simple puisque l’ensemble des communes germanophones seront couvertes par un réseau attractif de sentiers de randonnée. Chaque carrefour est identifié par un chiffre – un point-noeud – et intégré au réseau. Cela permet aux randonneurs de planifier facilement leur parcours.

L’agence du tourisme de l’Est de la Belgique a pu compter sur le soutien du GAL « 100 villages – 1 avenir » et ainsi utiliser des fonds européens LEADER. Le planificateur d’itinéraires en ligne et l’application pour smartphone « GO Eastbelgium » offrent une version digitale du réseau. Selon l’agence du tourisme, l’application est utilisée chaque mois par plus de 4.000 internautes.

Sur le terrain, il est prévu de terminer le balisage dans les communes d’Amblève, Bullange, Butgenbach, Burg Reuland et Saint-Vith d’ici le mois de juillet. Une inauguration officielle aura lieu en septembre. En ce qui concerne les communes du nord des Cantons de l’Est, à savoir Eupen, La Calamine, Lontzen et Raeren, le placement du balisage est prévu pour l’automne 2019.

Ce projet a été soutenu financièrement par le gouvernement de la Communauté germanophone, l’agence du tourisme de l’Est de la Belgique et les communes concernées qui ont introduit une demande de soutien auprès de Liège Europe Métropole. L’ATEB a bénéficié de fonds européens via les programmes de LEADER.

Notre sélection vidéo