Eolien offshore: le gouvernement fédéral «a été très ambitieux»

Eolien offshore: le gouvernement fédéral «a été très ambitieux»
Belga

La ministre de l’Energie en profite pour rappeler son bilan : le gouvernement a « non seulement bouclé l’ensemble de la négociation pour l’offshore permettant à la Belgique d’atteindre d’ici 2020 une capacité installée en mer de 2,2 GW et ce faisant, d’honorer ses obligations européennes », assure-t-elle, mais il a également « dessiné le prochain parc en mer du Nord ».

Le gouvernement « a fait adopter un cadre pour un mécanisme de tendering (appel d’offres, NDLR) afin que désormais les concessions soient accordées aux exploitants éoliens sur base d’une concurrence pour obtenir la meilleure technologie au meilleur prix ».

« La capacité des futurs nouveaux parcs permettra à notre pays d’atteindre une (capacité de) 4 GW en mer et de confirmer notre place de leader international en la matière », avance-t-elle encore.

Mardi, en marge de l’inauguration du parc éolien Rentel en mer du Nord, Mme Oosterlinck avait déploré un manque d’ambition de la part du gouvernement fédéral. Le prochain gouvernement devra faire « des choix conscients en vue d’un futur neutre en carbone. Il faut une vision à long terme, et cette vision doit être mise en œuvre de manière cohérente », avait-elle lancé.

Notre sélection vidéo