Selon sa mère, Greta Thunberg verrait le CO2 à l’oeil nu

Belga
Belga

Greta Thunberg est atteinte du syndrome d’Asperger, cette forme d’autisme qui donne des êtres surdoués et dotés de capacités hors du commun. Dans son livre, Malena Ernman explique notamment que sa fille dispose d’une mémoire photographique, connaît toutes les capitales du monde par coeur et peut énumérer les éléments chimiques du tableau de Mendeleïev en moins d’une minute. Elle ajoute qu’elle est capable de voir le CO2 à l’œil nu. « Elle l’observe s’échapper des cheminées et se transformer en dépotoir dans l’atmosphère », dit-elle.

Tout aurait commencé par un film montré à l’école sur la pollution des mers. Un film qui a bouleversé la gamine qui n’avait alors que 11 ans. Elle s’est mise à pleurer et n’a plus voulu parler à qui que ce soit d’autre que ses parents proches. C’est aussi à ce moment-là qu’elle arrête de manger de la viande. Et pas grand chose d’autre, à vrai dire. « Nous devions compter les gnocchis dans son assiette pour être certains qu’elle s’alimentait suffisamment. Elle mettait une heure pour manger le tiers d’une banane », raconte sa mère.

Elle ne sortira de sa dépression que lorsque ses parents adopteront un autre mode de vie, respectueux de l’environnement. Fini de manger de la viande, fini de voyager en avion.

Certaines de ses capacités sont mises en doute par les experts. C’est le cas du toxicologue Jan Tytgat à propos du fait que Greta pourrait voir le CO2 à l’œil nu. « Le dioxyde de carbone est un gaz incolore et inodore, dit-il sur Radio 1. On ne peut le déceler. À moins qu’elle n’ait des propriétés sensorielles qu’un être humain normal n’a pas. On peut uniquement le goûter. Mais il doit être très concentré et dilué dans de l’eau ».

Notre sélection vidéo