Julie Van Espen retrouvée morte: les Listes Destexhe appellent à «tirer toutes les conséquences de ce drame»

Julie Van Espen retrouvée morte: les Listes Destexhe appellent à «tirer toutes les conséquences de ce drame»
Isopix

MM. Moniquet et Destexhe rappellent que leur formation préconise un traitement plus sévère de la récidive, l’exécution d’au moins la moitié des peines avant toute possibilité de libération ou encore la détention provisoire automatique jusqu’au procès pour toutes les atteintes à la personne, les crimes sexuels et les crimes contre les personnes vulnérables.

« Il ne s’agit pas là de propositions opportunistes que nous ’sortons’ pour ’surfer’ sur les répercussions médiatiques d’un drame affreux, mais de l’expression de nos convictions profondes », affirment-ils.

D’après eux, le système actuel est défaillant dans la mesure où il ne traite pas assez sévèrement la délinquance et la criminalité. Ils appellent dès lors à un « sursaut et à l’adoption des mesures » qu’ils défendent en matière de police et de justice.

Le corps de Julie Van Espen, une étudiante de 23 ans disparue depuis samedi soir à Anvers, a été retrouvé lundi dans le canal Albert. Un homme de 39 ans a été appréhendé, lundi également, à Louvain et comparaîtra ce mardi pour assassinat devant le juge d’instruction. Cet individu, déjà condamné pour des faits de viol, était en liberté dans l’attente d’un jugement en appel.

Notre sélection vidéo