Abonnez-vous pour 1€

Une escroquerie efficace régulièrement perpétrée dans le Brabant wallon

Illustration
Illustration - Isopix

L’habitante de la rue des Trianons a été appelée par une dame prétendant travailler pour la Commission européenne. Celle-ci lui a affirmé que l’institution lui offrirait une somme de 1.280 euros à titre de dédommagement pour des faits antérieurs de harcèlement téléphonique. L’appel a alors été transféré à d’autres prétendus services administratifs et diverses informations ont été demandées à la victime.

Au bout d’un certain temps, la Waterlootoise a interrompu la communication avant d’aussitôt faire bloquer sa carte bancaire. La tentative d’escroquerie a donc, cette fois, échoué. « Cette pratique est actuellement très fréquente dans le Brabant wallon et nous constatons que les escrocs parviennent neuf fois sur dix à leurs fins », commente le procureur brabançon Jean-Claude Elslander.

Notre sélection vidéo