Steve Bakelmans, le tueur de Julie Van Espen, a tout avoué: il a tenté de violer la jeune femme et l’a étranglée à l’aide d’un fil électrique

Vidéo
Steve Bakelmans, le tueur de Julie Van Espen, a tout avoué: il a tenté de violer la jeune femme et l’a étranglée à l’aide d’un fil électrique

Quatre jours après la disparition de Julie Van Espen, cette jeune femme de 23 ans habitant Schilde, nous en savons un peu plus sur les circonstances de sa mort. On l’avait écrit la veille, Steve Bakelmans est passé aux aveux après avoir, un moment, nié les faits.

La jeune Anversoise qui occupait le poste de tuteur académique pour le compte de la société « Studan’t » s’est retrouvée au mauvais endroit au mauvais moment. Elle roulait sur son vélo kaki le long du canal Albert quand le violeur récidiviste s’est jeté sur elle.

Steve Bakelmans, un violeur récidiviste.
Steve Bakelmans, un violeur récidiviste. - FB

« Pas mon intention »

Cela s’est passé sous un pont proche du Sportpaleis à Merksem. Un endroit très connu par les amateurs de musique et de sports. Nos confrères du « Nieuwsblad » dévoilent le contenu des aveux de Bakelmans. « Ce n’était pas mon intention de la tuer », raconte l’homme originaire d’Anvers âgé de 39 ans. Les faits se sont déroulés dans la soirée du samedi. Il a choisi Julie de manière aléatoire et a tenté de la violer. « Elle s’est trop défendue et je l’ai frappée », déclare-t-il. Il la frappe à plusieurs reprises, de manière violente. Puis, il l’étrangle à l’aide d’un fil électrique. Il jette son corps dans le canal Albert. Selon plusieurs sources, il l’aurait lesté avec un sac de sable.

► Les aveux du tueur sont assez complets : « Elle s’est trop défendue et je l’ai frappée… »

► Une étude révèle qu’il y a 43 % de récidives chez les délinquants sexuels  !

► L’ex-compagne de Steve décrit le tueur  : « C’était quelqu’un de très doux, un peu introverti… »

► Voici pourquoi le violeur était en liberté.