1.400 postes à pourvoir cette année dans le secteur chimique et biopharmaceutique

1.400 postes à pourvoir cette année dans le secteur chimique et biopharmaceutique
ISOPIX

Près de 70 entreprises représentant 73% de l’emploi sectoriel ont été consultées; 1.321 postes sont à pourvoir en Wallonie et 107 à Bruxelles. Au total, deux tiers des emplois seront «nouvellement créés». La majorité émane du biopharmaceutique (1.095 postes) alors que «la chimie (303) et la transformation des matières plastiques (70) envisagent des recrutements davantage liés à la stabilisation de leurs activités et au renouvellement de leur personnel qui a atteint l’âge de la pension».

La majorité des emplois se situent dans la production (46%) et ses activités connexes telles que le Contrôle Qualité (14,7%) et la maintenance (13,8%). La recherche & Ddéveloppement représente 12,5% des emplois proposés.

Les candidats disposant de diplômes scientifiques ou techniques sont toujours plébiscités, mais un poste sur sept est ouvert à des diplômés du secondaire supérieur, majoritairement des profils techniques et scientifiques. Un job sur quatre reste accessible aux jeunes sans expérience professionnelle préalable, précise essenscia.

La fédération organise samedi et dimanche des journées découvertes de la chimie et des sciences de la vie. De nombreuses entreprises et organisations ouvriront leurs portes au public en Wallonie et à Bruxelles, notamment Air Liquide, Realco, Solvay ou encore le Centre de formation aux métiers du secteur (Cefochim) à Seneffe.

Notre sélection vidéo