Prudence si vous retrouvez un papier collant sur votre porte: la police met en garde contre la technique des cambrioleurs

Prudence si vous retrouvez un papier collant sur votre porte: la police met en garde contre la technique des cambrioleurs
Facebook ZP Montgomery PZ

C’est la police de la zone Montgomery (Bruxelles) qui a lancé l’alerte ce jeudi en publiant un message de prévention sur Facebook. « Ces derniers jours, des habitants des communes de notre zone de police nous ont informés avoir constaté un morceau de papier collant transparent collé sur leur porte de rue », explique le début du message.

Un élément qui parait, à première vue, anodin mais qui pourrait avoir de fâcheuses conséquences. Car ce bout de papier collant, «  placé à la fois sur la porte et le chambranle, à une hauteur qui varie d’un cas à l’autre », ne serait pas déposé par n’importe qui, ni par hasard ! Des cambrioleurs se serviraient de cette technique pour savoir s’ils peuvent cambrioler votre habitation. Explications.

« Il est fort probable que ce procédé a pour but de vérifier si la maison est inoccupée, ce qui pourrait faciliter un cambriolage futur. Si un papier collant est, par exemple, placé le lundi et est toujours en place le mercredi, c’est peut-être une indication pour le voleur potentiel de l’absence des occupants de la maison », précise la police dans son message Facebook.

Soyez donc vigilants si vous retrouvez ce genre d’éléments (des variantes sont possibles comme des cure-dents, bouts de plastique, etc.) sur votre ou la porte d’un voisin. La police donne d’ailleurs quelques recommandations :

« - Si vous constatez de tels faits, il vous est conseillé d’enlever le papier collant et d’informer nos services en appelant notre dispatching zonal au 02/788 53 43 (24/24 & 7/7).

– Si vous apercevez la personne occupée à placer un tel papier collant, avisez aussitôt notre dispatching zonal ou le 101. En attendant l’arrivée de nos services, rassemblez un maximum de renseignements sur cette personne (description, tenue, moyen de locomotion…).

Et surtout n’hésitez pas à en parler autour de vous : mieux vaut prévenir que guérir ! »

Notre sélection vidéo