Vivian Coçu, le présumé kidnappeur d’enfants de Daverdisse, devant ses juges: il devra répondre de deux tentatives d’enlèvement et d’un viol

Le portrait-robot avait servi à l’interpellation de Vivian Cocu.
Le portrait-robot avait servi à l’interpellation de Vivian Cocu. - D.R.

En début d’année dernière, une série de tentatives d’enlèvements d’enfants en province de Luxembourg et Namur avait défrayé la chronique. Le 28 février, une fillette de 13 ans a été victime d’une tentative d’enlèvement sur le chemin de l’école. Elle avait été accostée par un homme roulant dans une voiture grise.

Ce dernier avait tenté de l’agripper par l’épaule mais la jeune fille avait réussi à se débattre pour s’enfuir. Entendue par la police, la victime avait pu dresser le portrait-robot de son ravisseur. La diffusion de ce portrait et l’enquête de la police avaient débouché sur l’interpellation de Vivian Coçu, un habitant de la commune de Daverdisse.

Ce mercredi en début d’après-midi, Vivian Cocu comparaîtra en audience publique devant le tribunal correctionnel de Neufchâteau. Face à une chambre à trois juges, il devra répondre de plusieurs préventions dont deux tentatives d’enlèvement et un viol sur mineure.

► Voici les faits exacts qui lui sont reprochés.

► Il devra également répondre de viol sur son ex-belle-fille.

► Les parents des jeunes victimes attendent des réponses à leurs nombreuses questions.

Notre sélection vidéo