Abonnez-vous pour 1€

Une vaste fraude au diesel rouge démantelée dans le Limbourg: du mazout de chauffage décoloré était vendu comme carburant!

Une vaste fraude au diesel rouge démantelée dans le Limbourg: du mazout de chauffage décoloré était vendu comme carburant!
Belga image

Le montant de la fraude a été estimé à plusieurs dizaines de millions d’euros sur base annuelle. Les membres de l’organisation criminelle n’en sont pas à leur coup d’essai puisque la bande a déjà été condamnée pour des faits similaires dans le passé. L’un des dirigeants, S.M., se cache depuis un certain temps, probablement en Turquie.

Il s’agissait d’une opération coordonnée entre la police judiciaire fédérale, le parquet du Limbourg, les services des Douanes et accises ainsi que d’autres unités policières.

Les forces de l’ordre ont procédé à vingt perquisitions mercredi et trois autres jeudi. Lors de celles-ci, des camions, ainsi que des voitures et plusieurs documents incriminants ont été saisis. Un certain nombre de stations-service ont également été mises sous scellées.

Au total, 14 suspects ont été arrêtés. Ceux-ci devront comparaître jeudi et vendredi devant un juge d’instruction. Le parquet limbourgeois va également demander l’extradition de S.M.

Lors de l’opération, deux usines de décoloration en activité ont été découvertes : l’une à Gosselies dans le Hainaut et l’autre à Balen dans la province d’Anvers. Les enquêteurs étudient à présent le lien entre ces deux installations et l’organisation criminelle.

Cette fraude aux accises à grande échelle consistait à décolorer du mazout de chauffage afin de le vendre comme carburant. Les gains de l’organisation provenaient principalement de la différence de prix entre le mazout de chauffage et le diesel routier, le premier étant moins cher que le second. Le montant de la fraude a été estimé à plusieurs dizaines de millions d’euros chaque année.

S.M. avait été condamné par le tribunal correctionnel de Tongres, en décembre 2018, à cinq ans de prison pour fraude à grande échelle dans le domaine du diesel et à une amende totale de plus de 130.000 euros. L’homme, âgé de 40 ans, était alors jugé aux côtés de son frère et d’autres personnes pour avoir transformé plus de 7 millions de litres de mazout de chauffage en diesel rouge et de l’avoir illégalement vendu sous forme de diesel routier « blanc ».

Notre sélection vidéo